31 octobre 2017
Une nouvelle demande pour agrandir l’école de Yamaska
Par: Sarah-Eve Charland
Le projet consiste à rapatrier les écoles du pavillon Saint-Gabriel vers le pavillon Notre-Dame à Yamaska. |  © Archives

Le projet consiste à rapatrier les écoles du pavillon Saint-Gabriel vers le pavillon Notre-Dame à Yamaska. | © Archives

La Commission scolaire (CS) de Sorel-Tracy a déposé une nouvelle demande afin d’agrandir le pavillon Notre-Dame de l’école Intégrée d’Yamaska.

Après avoir effectué des demandes en 2012, 2013, 2014 et 2016, la CS relance une autre fois ses démarches qui visent à rapatrier tous les élèves de Yamaska dans un même bâtiment. La CS et la municipalité de Yamaska jugent la circulation dangereuse aux alentours du pavillon Saint-Gabriel, près du pont.

Le projet à nouveau proposé demeure le même et consiste à l’ajout d’un gymnase, d’une bibliothèque et de quelques classes au pavillon Notre-Dame. La demande a été envoyée au ministère de l’Éducation durant la semaine du 25 septembre.

La CS n’avait pas reçu de réponse à sa demande d’agrandissement envoyée à l’automne 2016. « Lorsqu’on a fait un suivi cet été, on nous a répondu que si on n’avait pas eu de lettre, cela voulait dire que le projet était refusé », affirme la directrice des communications de la CS, Geneviève Handfield.

Il s’agit d’un problème de sécurité et non d’espace, ajoute Mme Handfield. La CS croit que le ministère privilégie les projets visant à régler des problèmes d’espace avant tout.

L’année dernière, la CS a demandé à la municipalité de Yamaska de collaborer afin d’augmenter leurs chances. Le projet, à l’instar de l’agrandissement de l’école de Saint-Roch-de-Richelieu, serait conjointement financé par le ministère et la municipalité.

« La municipalité doit s’impliquer, assure la nouvelle mairesse Diane De Tonnancourt. Il faut appuyer le projet, mais aussi s’impliquer financièrement. À quelle hauteur? Je ne sais pas. Il n’y a rien d’officiel. Il faudra déterminer nos besoins. »

Le conseil de ville a adopté une résolution afin d’appuyer les démarches de la CS. Selon le projet, l’agrandissement de l’école se réalisera sur un terrain appartenant à la municipalité de Yamaska. Ce terrain a été acheté il y a quelques années dans cette optique.

Suffisamment d’espace selon le ministère

« Le ministère a examiné l’ensemble des besoins pour le secteur en question et l’analyse a révélé qu’il y avait suffisamment d’espace dans les écoles avoisinantes », mentionne le responsable des relations de presse du ministère de l’Éducation, Bryan St-Louis.

Le ministère confirme avoir reçu la nouvelle demande d’ajout d’espace dans le cadre du Plan québécois des infrastructures 2017-2027. L’analyse de l’ensemble des projets soumis par les commissions scolaires est en cours. Les projets retenus seront annoncés au cours du printemps 2018.

image