26 mai 2015
Une nouvelle carrière d’humoriste pour Emmanuel Bilodeau
Par: Julie Lambert
Le comédien Emmanuel Bilodeau présentera son premier spectacle d’humour One-manu-Show le 30 mai prochain au Théâtre du Chenal-du-Moine, à 20h. | Photo : Gracieuseté

Le comédien Emmanuel Bilodeau présentera son premier spectacle d’humour One-manu-Show le 30 mai prochain au Théâtre du Chenal-du-Moine, à 20h. | Photo : Gracieuseté

Depuis son apparition sur les planches d’un gala humoristique en 2011, le comédien Emmanuel Bilodeau voue une véritable passion pour le métier d’humoriste. Faisant un virage à 90 degrés, l’homme de 50 ans n’arrive pas encore à croire à sa chance de présenter son premier spectacle solo, dont un arrêt est prévu au Théâtre du Chenal-du-Moine le 30 mai.

Le curriculum vitae de l’artiste ne manque pas de projets avec des apparitions dans des séries télévisées comme René Lévesque – Le destin d’un chef ou Tranches de vie.

Mais avant de faire l’École nationale de théâtre, peu de gens savent qu’il a été également journaliste et membre du Barreau après des études de droit.

Son numéro du Discours politique, présenté durant le gala Juste pour rire de Laurent Paquin en 2011, lui a valu d’être le lauréat du meilleur numéro d’humour du festival. Sa carrière en humour était désormais lancée. Selon lui, les choses se sont enchainées par la suite.

« Il y a eu un véritable buzz autour de moi. C’est un cadeau du ciel. Je n’en reviens pas de maintenant me lever le matin et qu’on m’appelle pour faire des numéros alors que pour 90% des humoristes, c’est très difficile d’y avoir accès. En plus, on me laisse carte de blanche pour aller me planter ou pas. Ce sont des émotions fortes à mon âge », confie M. Bilodeau.

Premier spectacle

L’homme originaire de Hull a présenté son premier spectacle One Manu Show en septembre 2014 après une année de rodage.

« J’ai découvert un autre univers. Je n’avais jamais fait de spectacles dans les bars. On a l’impression d’aller à la guerre. Il y a un contact direct avec le public et aucun filtre. Cela prend beaucoup d’instinct et de préparation », croit le nouvel humoriste.

L’écriture de numéros est aujourd’hui devenue une véritable passion, souligne-t-il. Travailler fort sur des numéros et aller les présenter sur scène lui donne des sueurs froides tout en le stimulant, mentionne-t-il.

« C’est grisant et extrêmement stressant à la fois. Ce n’est pas comme avec une équipe sur un plateau de tournage où le scénario est écrit et où tu as un réalisateur pour te diriger. Tu n’as pas toutes les décisions sur tes épaules. »

Connu pour son implication dans les causes sociales, il présente des sujets simples et qui le touchent, souligne-t-il. Il parlera de politique, de stress et d’insécurité tout en effleurant sa propre vie personnelle avec sa capacité de verbomoteur et une touche de vulnérabilité.

« J’y parle de mes préoccupations générales, de l’avenir du Québec pour un Québécois moyen comme moi. Je parle de l’environnement, de mes deux femmes, de mes enfants, mais aussi de mon passé. Je suis le 12e enfant d’une famille de 12. Cela a influencé qui je suis devenu », conclut-il.

Pour des billets ou de l’information sur le spectacle, les gens peuvent se rendre sur le site Internet du Chenal-du-Moine au www.icicestdrole.com ou téléphoner au 450.743.8446.

image