3 juin 2017
Une logistique complexe mais efficace
Par: Deux Rives
Près de 800 repas sont servis trois fois par jour. | Alec Dubé

Près de 800 repas sont servis trois fois par jour. | Alec Dubé

Une cinquantaine de dortoirs ont été aménagés à l'école secondaire Fernand-Lefebvre. | Alec Dubé

Une cinquantaine de dortoirs ont été aménagés à l'école secondaire Fernand-Lefebvre. | Alec Dubé

Le transport est l'un des éléments à l'organisation de l'événement. | Alec Dubé

Le transport est l'un des éléments à l'organisation de l'événement. | Alec Dubé

Plus de 200 bénévoles ont été mis à contribution. | Alec Dubé

Plus de 200 bénévoles ont été mis à contribution. | Alec Dubé

La 17e édition du Rendez-Vous Panquébécois, qui se déroule du 1er au 4 juin 2017, à Sorel-Tracy nécessite des mois d’organisation, ainsi que la passion et l’énergie de centaines de bénévoles et organisateurs.

Par Alec Dubé, 13 ans

«Chaque événement a besoin d’être planifié des mois à l’avance, afin de permettre à tout un chacun de vivre une expérience mémorable», explique le responsable de l’organisation du site du Panquébécois, Manuel Carpentier.

Les bénévoles et les organisateurs préparent, pour les participants et le grand public, un événement sans faille pour faire vivre aux jeunes une fin de semaine mémorable. La planification du transport, des bâtiments, de la sécurité et du bénévolat, est une des façons d’assurer le bon déroulement des activités, afin de permettre aux participants de quitter Sorel-Tracy la tête remplie de beaux souvenirs, mentionne M. Carpentier.

Depuis près d’un an, on prépare ce grand événement à Sorel-Tracy. L’un des défis de l’organisation est de recruter tous les bénévoles. «On doit chercher dans le milieu et prouver aux gens que cette expérience est plus qu’enrichissante. Il faut que les gens adoptent Secondaire en Spectacle et qu’ils prennent cela à coeur», explique-t-il.

Toutefois, même avant l’arrivée de ces bénévoles, on doit prévoir toutes les activités des jeunes. On doit entres autres, pouvoir se fier sur une compagnie de transport. De plus, il est nécessaire d’assurer leur sécurité en établissant un plan clair de la situation bien avant le début des festivités. Le transport des participants est assuré par Bibeau Transport.

«Avec l’aide et la passion de ces partenaires, on peut facilement effectuer les déplacements d’un site à l’autre. Avec eux, tout est plus facile, et ils connaissent la logistique du transport et les circuits les plus rapides, et ils sont prêts à nous aider en cas de problématique», ajoute M. Carpentier.

L’organisation a mis en place une procédure pour nourrir efficacement ces 800 jeunes. «Avec cette technique, on peut savoir qui mange quoi, qui a des allergies ou qui est végétarien. C’est certain qu’on se garde une marge de manœuvre, mais ça nous permet de gaspiller le moins possible», explique Manuel.

De plus, comme ces jeunes font un séjour de quatre jours et trois nuits à Sorel-Tracy, ils doivent être hébergés à l’école Fernand-Lefebvre. Avec environ 15 jeunes par classe en moyenne, il était de mise de prévoir le nombre de classes nécessaires, ainsi que tout l’espace pour ranger leurs bagages afin d’être hébergé convenablement.

«Je remercie tous les bénévoles qui ont su faire de cette 17e édition du panquébécois un franc succès», conclut-il.

image