1 décembre 2016
Une intronisation émotive pour six sportifs sorelois
Par: Jean-Philippe Morin
Daniel Lequin, entouré de sa famille. | Photo: gracieuseté

Daniel Lequin, entouré de sa famille. | Photo: gracieuseté

Qu’ils aient pratiqué le baseball, le hockey, le golf ou la course à pied, les six nouveaux membres du Panthéon des sports de Sorel-Tracy y ont mérité leur place, à en croire les applaudissements des membres venus assister à la cérémonie le 27 novembre, au café-théâtre Les Beaux Instants.

« C’était une cérémonie réussie. Il y avait une centaine de personnes et c’était une belle occasion pour les membres de se revoir », analyse le secrétaire du Panthéon, Jacques Sévigny.

David St-Pierre (joueur de hockey), Pierre Lafontaine (entraîneur de hockey) et Daniel Lequin (course à pied et journalisme sportif) étaient tous sur place pour recevoir cet honneur. Quant à Luc Allard (joueur de baseball), Gilles Millette (bâtisseur au baseball) et Gérard Matte (bâtisseur au golf), ils ont reçu un honneur à titre posthume.

Il s’agissait de la 33e édition de l’événement. Tous les intronisés ont été applaudis le 25 novembre dernier, lors d’une mise au jeu avant le match des Éperviers de Sorel-Tracy contre le Blizzard de Trois-Rivières, au Colisée Cardin.

Beaucoup d’émotion

David St-Pierre a été particulièrement émotif, surtout que le fondateur du Panthéon, le regretté Mario Deguise, est son beau-père. Le hockeyeur aujourd’hui à la retraite, a reçu son cadeau des mains d’Yves Cournoyer, le président du Panthéon et son premier entraîneur au niveau midget AAA.

De son côté, Daniel Lequin était entouré de sa famille. Il a notamment remercié son premier entraîneur, qui a été la première, a-t-il dit, à l’initier à la course à pied. Un sport qui lui a sauvé la vie, alors qu’il connaissait une année difficile à son emploi et avec le décès de son père. Il courra sous peu son 72e marathon à Memphis, au Tennessee.

Quant à Pierre Lafontaine, qui a été entraîneur au hockey mineur à Sorel-Tracy (notamment midget AAA) et joueur de baseball, il était accompagné de toute sa famille. Il a reçu son prix de son fils Daniel.

Luc Allard, qui a notamment eu un essai avec les Phillies de Philadelphie comme lanceur au baseball, Gilles Millette, qui a dirigé plusieurs clubs de baseball dans la région dont les Athlétiques de Sorel, et Gérard Matte, qui a permis de démocratiser le golf, ont tous été honorés à titre posthume. Leur famille respective a récolté le prix.

Selon le secrétaire du Panthéon, Jacques Sévigny, il y a eu 183 intronisations en 33 ans. Mais en fait, 181 personnes ont été intronisées, puisque Jean Desrochers a reçu des honneurs à deux reprises (une fois pour le hockey et une fois pour le baseball), alors que Pierre Mondou a aussi été intronisé deux fois (une fois au hockey et une fois avec tous les gagnants de la Coupe Stanley à Sorel-Tracy lors d’une cérémonie spéciale en 2013).

image