25 août 2015
Une foule de 4200 personnes a admiré les prouesses des professionnels
Par: Julie Lambert
Une foule compacte était visible dans les estrades lors des deux jours du Rodéo de Sorel-Tracy qui se déroulait au centre multifonctionnel Richardson. | Photo TC Média - Pascal Cournoyer

Une foule compacte était visible dans les estrades lors des deux jours du Rodéo de Sorel-Tracy qui se déroulait au centre multifonctionnel Richardson. | Photo TC Média - Pascal Cournoyer

Les organisateurs du premier Rodéo de Sorel-Tracy n’en reviennent toujours pas. Après avoir augmenté le nombre de billets, ils ont accueilli pas moins de 4200 personnes venues sur leur site pour admirer les prouesses des professionnels de rodéo les 21 et 22 août.

Le directeur général de la Société d’Agriculture de Richelieu, Marco Lavallée, flottait toujours sur un petit nuage quelques jours après la tenue de l’événement sur le terrain du centre multifonctionnel Richardson.

Plusieurs jours avant le Rodéo de Sorel-Tracy, on sentait déjà l’achalandage élevé qui se dessinait au cours du week-end, soutient-il. Les organisateurs ont d’ailleurs décidé d’ajouter 500 billets chaque soir pour combler la demande.

« Nous avons fait beaucoup de ventes en ligne. On avait déjà, plusieurs jours avant, vendu plus de la moitié des billets. Nous avons ajouté de la place et revu nos plans pour accueillir plus de personnes. Nous étions capables d’en accueillir jusqu’à 2400 chaque soir », souligne M. Lavallée.

Le vendredi 21 août, 2000 personnes ont participé aux différentes compétitions comme la montée de chevaux sauvages avec selle et sans selle, la prise de veau au lasso, le sauvetage de cavalier et la montée de taureaux sauvages.

Le soir suivant, 2200 amateurs ont également été au rendez-vous. M. Lavallée s’attendait à ce que cette nouvelle activité attire des gens, mais les résultats ont dépassé ses attentes. Les deux superbes journées de chaleur et de soleil ont été la cerise sur le sundae, se réjouit-il.

« On ne pouvait pas demander mieux. Nous avons vraiment été choyés. Nos estrades étaient pleines à craquer. Les commentaires des participants et du public étaient positifs. Nous sommes très heureux. Nous avons enfin trouvé la bonne formule et dans notre créneau. C’était réellement la bonne recette. »

Le dernier soir de l’événement, le comité organisateur a déjà annoncé le retour du Rodéo de Sorel-Tracy en 2016. Selon M. Lavallée, c’est le meilleur moyen pour eux de s’attirer un nouveau public et de développer l’économie régionale.

« Avec un événement comme ça, nous avons l’occasion de faire connaître nos installations et de parler de nos compétitions équestres. Le rodéo est très populaire au Québec et contrairement aux événements de nature culturelle, il permet de ne pas être en compétition avec une dizaine de festivals au même moment », conclut-il.

Une manifestation contre la cruauté envers les animaux

Une dizaine de personnes ont manifesté devant le centre multifonctionnel Richardson quelques heures avant la tenue de la première édition du Rodéo Sorel-Tracy le 21 août dernier.

Selon le directeur général de la Société d’Agriculture de Richelieu, Marco Lavallée, un effectif policier avait été dépêché sur les lieux après avoir été mis au courant de la manifestation par les participants.

Aucun grabuge ou incident n’est survenu lors de cette manifestation où on dénonçait la cruauté envers les animaux.

« Les gens ont droit à leur opinion. Nous respectons ça et il arrive souvent ce genre de manifestations lors de rodéo. Il n’y a rien de désagréable qui est survenu. En ce qui me concerne, je crois que ce sont plus les cowboys qui sont sortis éclopés que les animaux. C’est tout un défi de tenir huit secondes sur un taureau », souligne-t-il.

image