4 avril 2016
Une fin amère dans la LHJMQ pour Nicolas Aubé-Kubel
Par: Jean-Philippe Morin

Avec 40 points de plus au classement que leurs rivaux de l’Armada de Blainville-Boisbriand, les Foreurs de Val-d’Or avaient bon espoir d’accéder rapidement en deuxième ronde dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ). Mais la situation a été tout autre pour le Sorelois Nicolas Aubé-Kubel et ses coéquipiers, qui se sont fait montrer la porte de sortie en six matchs.

« C’est vraiment décevant. Nos 10 derniers matchs n’ont pas été à la hauteur. Quand on tirait de l’arrière 2-1 dans la série, on n’avait pas encore le sentiment d’urgence. On l’a eu seulement quand on perdait 3-1 dans la série, mais c’était trop tard », avoue humblement Nicolas Aubé-Kubel, qui a marqué trois buts dans les six matchs de la série.

Des souvenirs intarissables

Le choix de deuxième ronde des Flyers de Philadelphie en 2014 met ainsi fin à un parcours junior fort fructueux.

En quatre ans avec les Foreurs, l’attaquant sorelois aura récolté 108 buts et 244 points en 251 matchs de saison régulière, en plus d’ajouter 13 buts et 32 points en 57 matchs de séries. Mais son meilleur souvenir aura été la conquête de la Coupe du Président avec les Foreurs en 2014, puis la participation à la Coupe Memorial, malgré une défaite en troisième période de prolongation en demi-finale.

« Je me souviendrai toujours de plusieurs moments passés avec l’équipe, y compris les retraites fermées et les longs voyages sur la route à jouer aux cartes. Je suis chanceux d’être arrivé dans un bon timing avec les Foreurs, dans une équipe gagnante », soutient le jeune homme qui aura 20 ans le 10 mai prochain.

Avec les professionnels

La saison de Nicolas Aubé-Kubel n’est pas terminée pour autant. L’attaquant de 5’11’’ et 196 livres s’est rendu à Allentown, avec les Phantoms de Lehigh Valley, le club-école des Flyers de Philadelphie dans la Ligue américaine de hockey, pour disputer les six derniers matchs de la saison.

« Je ne sais pas combien de matchs je vais jouer, mais je vais acquérir une belle expérience chez les professionnels », souligne-t-il.

L’an prochain, le Sorelois ne disputera pas une cinquième saison avec les Foreurs à l’âge de 20 ans. Il fera plutôt le saut chez les professionnels.

« Mon but est la Ligue nationale avec les Flyers, mais si je n’y parviens pas, je travaillerai fort dans la Ligue américaine. Je vais m’entraîner très fort cet été pour donner une bonne impression aux entraîneurs et me tailler un poste avec le grand club. Si le chemin est différent et que je joue dans la Ligue américaine, je serai prêt aussi », conclut-il.

image