20 juin 2016
Une fibre artistique dévoilée sur le tard pour Richard Paul
Par: Julie Lambert
Richard Paul exposera ses œuvres à la Maison des gouverneurs jusqu’au 31 juillet. | Photo: Gracieuseté

Richard Paul exposera ses œuvres à la Maison des gouverneurs jusqu’au 31 juillet. | Photo: Gracieuseté

Même s’il s’adonne à la peinture et au dessin depuis de nombreuses années, le peintre de Sorel-Tracy, Richard Paul, dévoile ses œuvres pour la première fois à l’occasion d’une exposition qu’il présentera jusqu’au 31 juillet à la Maison des gouverneurs.

Âgé dans la cinquantaine, le peintre ne s’est investi sérieusement qu’en 2006 dans son art grâce à l’encouragement d’une connaissance, le peintre connu Raymond Gendron.

« C’est un médium qui m’a toujours intéressé. Je me disais : je vais être peintre plus tard. Arrivé à mon âge, le temps commençait à manquer. J’ai rencontré M. Gendron qui est revenu dans la région. J’avais déjà la passion, mais son intervention m’a donné les ressources pour me remettre à la tâche et progresser », souligne Richard Paul.

Intitulée Wet on wet, son exposition compte une quarantaine de toiles pigées dans celles réalisées au cours de sa vie, mais en majorité dans les deux dernières années.

On y retrouve surtout des portraits de proches et de connaissances ainsi que quelques paysages, décrit l’artiste. Autodidacte, M. Paul utilise la peinture comme un exutoire, avoue-t-il.

« Quand je suis à l’atelier, je m’installe et je pars. C’est une évasion pour moi. Des fois, je regarde l’heure et je suis surpris du temps qui est passé. C’est très bénéfique. »

Pour la création de ses œuvres, il se laisse d’ailleurs guider par le moment présent, souligne-t-il. Il trace des coups de pinceau sans savoir où cela va le mener et tout finit par se mettre en place, confie le peintre.

« Ce que je souhaitais avec cette exposition, c’était montrer aux gens ce que je pouvais faire. Je travaille dans le public, beaucoup de personnes me connaissent, mais personne n’était au courant de ma passion. Je suis content de pouvoir la partager », explique l’artiste.

Après cette exposition, M. Paul songe à déposer sa candidature pour le Prix Kingston qui est ouvert à tous les artistes canadiens. « Je veux m’en servir comme une source de motivation », conclut-il.

L’exposition de Richard Paul est accessible lors des heures d’ouverture de la Maison des gouverneurs, soit de 8h30 à 17h30 tous les jours. Pour des informations, les gens peuvent consulter le site Internet de la Ville au www.ville.sorel-tracy.qc.ca dans la section Maison des gouverneurs ou consulter sa page Facebook.

image