12 décembre 2017
Mésentente entre Sorel-Tracy et Saint-Ours
Une facture pour une intervention des pompiers met le feu aux poudres
Par: Julie Lambert

L’entente de services spécialisés en sécurité incendie entre Saint-Ours et Sorel-Tracy prendra fin le 31 décembre. (Photo: Pascal Cournoyer)

La Ville de Sorel-Tracy a décidé d’arrêter son entente de services spécialisés en incendie avec Saint-Ours dès 2018. Cette décision fait suite à une mésentente entre les deux municipalités qui persiste depuis plusieurs mois concernant une facture non acquittée.

Publicité
Activer le son

Sorel-Tracy a fait plusieurs démarches afin que Saint-Ours paie des factures découlant de l’application de cette entente. À ce jour, la facture s’élève à 6 188,80$ pour deux interventions effectuées à l’été 2016.

En octobre, le conseil municipal de Sorel-Tracy a informé la Ville de Saint-Ours de ses intentions de mettre fin à l’entente lorsqu’elle se terminera le 31 décembre 2017 sauf si elle s’acquittait de sa facture d’ici le 31 octobre.

Puisqu’elle n’a reçu aucune réponse, mentionne le maire de Sorel-Tracy Serge Péloquin, la Ville a voté une résolution pour l’arrêt de l’entente lors de l’assemblée publique du 4 décembre.

« Ils ne veulent pas payer la facture. C’est irrespectueux pour notre entente, affirme-t-il. On les a bien informés des conséquences, mais ils n’ont toujours pas fait le paiement. On a informé la Fonderie Laperle et Parcs Canada. Ils sont très concernés puisque ce sont eux qui sont obligés d’avoir des services du genre. »

La Ville de Sorel-Tracy ne conclura aucune entente tant que les factures ne seront pas payées, assure le maire Péloquin. « Ce n’est pas un gros montant pour assurer la sécurité des citoyens et garder une bonne relation avec la ville-centre », ajoute-t-il.

Mauvaise interprétation

Selon le maire de Saint-Ours, Sylvain Dupuis, ce n’est pas vrai que Saint-Ours n’a pas répondu à la demande de Sorel-Tracy puisque le 24 octobre, elle a fait parvenir une résolution aux greffes de la ville.

Dans celle-ci, le conseil municipal de Saint-Ours « demande à Sorel-Tracy de former un comité intermunicipal dans les plus brefs délais afin de débattre calmement des problèmes accumulés depuis 2010 dans l’application de ce protocole ».

« On demande dans cette résolution de se rencontrer pour régler l’imbroglio, explique Sylvain Dupuis. On dit aussi qu’on veut signer l’entente pour les prochaines années, mais selon les modalités que nous avons besoin et selon la couverture que nous avons besoin. »

Le maire affirme que ce n’est pas à sa municipalité de payer la facture envoyée par Sorel-Tracy. « On ne paie pas la facture des autres. On va s’asseoir et on va démontrer pourquoi elle n’est pas à nous, mais pour ça, il faut qu’on soit deux à la table. C’est comme si votre voisin réparait sa toiture et vous refilait sa facture », illustre-t-il.

La lettre n’a pas encore été déposée et discutée en comité de travail, mentionne le maire de Sorel-Tracy, en raison des élections et de la préparation du budget. Malgré cette demande, la Ville maintient sa décision.

« Il avait depuis 2016 l’occasion de s’asseoir à la table pour régler ça. Là, ils ont envoyé une résolution parce qu’ils sont au pied du mur. Ils connaissent l’entente et des règles. Qu’ils règlent leur facture et après on discutera », lance M. Péloquin.

Impact de la fin de l’entente

Toute demande d’intervention à Saint-Ours, à compter du 1er janvier 2018, sera facturée selon le règlement « Concernant la tarification de certains biens, services et activités » de la Ville de Sorel-Tracy. Les pompiers vont continuer d’intervenir sur le territoire de Saint-Ours, mais sans entente, la facture sera plus élevée. Les coûts de base de certaines interventions comme un sauvetage nautique sur glace ou une intervention dans un espace clos en hauteur se chiffrent respectivement à 6 500$ et 20 000$. À cela s’ajoutent des tarifs par heure lors de l’intervention.

image