26 février 2020
Tournoi International de Hockey Pee-Wee de Québec
Une expérience inoubliable pour les Mariniers
Par: Jean-Philippe Morin

Les Mariniers Pee-Wee BB, dirigés par Luc Desgagnés, ont vécu toute une expérience au Tournoi International de Hockey Pee-Wee de Québec. Photo tirée de Facebook

Malgré une défaite à leur deuxième match de la compétition le 17 février, les joueurs des Mariniers de Sorel-Tracy n’oublieront pas de sitôt leur expérience au 61e Tournoi International de Hockey Pee-Wee de Québec.

Publicité
Activer le son

« C’était toute une expérience et certains ne le réalisent pas encore. C’est une défaite, mais en réalité, ces joueurs font partie de l’élite du Pee-Wee BB au Québec », souligne le gérant des Mariniers, Sylvain Lacasse.

« Le pourcentage de hockeyeurs qui participent à ce tournoi est minime par rapport à ceux qui s’inscrivent, poursuit-il. L’ambiance est incroyable. Le Centre Vidéotron, c’est un aréna fait pour la Ligue nationale de hockey et les jeunes ont vraiment été traités comme des joueurs de la Ligue nationale de hockey. C’était un beau trip, ils vont garder ça longtemps en tête… Les parents aussi! »

D’ailleurs, en raison des nombreux commanditaires qui ont aidé à payer les frais exorbitants que nécessite l’organisation d’un tel tournoi, les joueurs ont pu garder un chandail souvenir jaune conçu spécialement pour l’occasion en plus d’une paire de bas et d’une poche de hockey.

« Il faut comprendre que ces jeunes ont grandi avec le film Pee-Wee 3D. C’est une grande expérience pour eux, mais c’est aussi une déception parce qu’ils allaient là pour gagner le tournoi! », lance le gérant des Mariniers.

Chaudement disputé

Les Mariniers ont d’abord vaincu les Gouverneurs 2 de Québec-Ouest par la marque de 4-3 en fusillade, le jeudi 13 février. Les Sorelois perdaient pourtant 2-0 en début de rencontre, puis 3-1 en début de troisième période. Mais deux arrêts importants du gardien de but des Mariniers ont changé le cours du match.

« C’est le déclic que ça nous prenait. Ça s’est replacé et on a repris le momentum pour égaliser 3-3 avec cinq minutes à faire, puis gagner en fusillade. Cette équipe-là montre beaucoup de caractère depuis le début de la saison. Elle a su revenir de l’arrière dans des moments où tout peut s’écrouler. Les jeunes n’ont jamais lâché », raconte M. Lacasse.

Puis lors du deuxième match, les protégés de l’entraîneur-chef Luc Desgagnés ont perdu 4-1 aux mains des Seigneurs de Lotbinière, classés cinquièmes au classement provincial POC. Les Mariniers, eux, sont au 16e rang.

« Ils avaient une défensive très hermétique, bâtie un peu comme la nôtre. On a pris les devants 1-0, et ç’aurait même pu être 3-0, mais ils ont capitalisé sur leurs chances, contrairement à nous. Leur but en fin de deuxième période a fait vraiment mal », résume Sylvain Lacasse.

Objectif Coupe Dodge

Maintenant que le tournoi de Québec est derrière eux, les Mariniers se concentrent sur les trois derniers matchs de la saison et les séries à venir. S’ils gagnent ces trois rencontres, ils termineront au premier rang du classement en saison régulière, ce qui leur donnera de bonnes chances d’aller à la Coupe Dodge, qui aura lieu à Sept-Îles en avril.

Pour y accéder et représenter la région de Richelieu, le champion des séries affrontera le champion de la saison dans un 2 de 3. Si la même équipe est championne de saison et de séries, c’est elle qui accède au tournoi provincial.

« On veut au moins se donner une chance de jouer le 2 de 3 et on doit gagner nos trois derniers matchs pour ça. Ensuite, tout peut arriver », conclut Sylvain Lacasse, qui a été épaulé par Isabelle Martin comme gérante lors du tournoi.

Les Mariniers, dirigés par Luc Desgagnés, Philippe Gadbois, Alexis Millette et Benoit Mondou ont une fiche de 24 victoires, six défaites et quatre matchs nuls en 34 matchs.

image