17 août 2016
Une ère de changements pour le Symposium des arts
Par: Sarah-Eve Charland
Le Symposium des arts se déroulera les 20 et 21 août au carré Royal. | TC Média - Archives

Le Symposium des arts se déroulera les 20 et 21 août au carré Royal. | TC Média - Archives

Les organisateurs du Symposium des arts ont usé de créativité pour revamper complètement la programmation afin d’attirer des visiteurs plus jeunes les 20 et 21 août au carré Royal.

L’activité, qui a pour but de faire découvrir les artistes de la région de toutes sortes de disciplines, regroupera une vingtaine d’artistes. Arts visuels, musique bijoux, textile et littérature seront à l’honneur.

La 9e édition se déroulera sous le signe de la nouveauté. Le public sera mis à la contribution dans plusieurs des activités.

« On a plusieurs nouveaux membres dans le comité organisateur qui proviennent de la relève. Ils ne peignent pas de la même façon, n’utilisent pas les mêmes matériaux et n’ont pas la même vision des arts. On s’est dit : comment fait-on pour attirer les jeunes au Symposium? C’est comme ça que l’événement a pris un tout nouveau tournant », explique l’organisatrice et présidente de la Galerie Horizon, Sylvie Demers.

Parmi les nouveautés, le duo Rabbit et Stutz offrira des prestations de style jazz électroacoustique durant les deux journées de l’événement. Les artistes feront également de l’animation à leur kiosque.

Le député Sylvain Rochon et l’animatrice Myriam Arpin seront amenés à créer une œuvre, en direct devant le public, sous l’œil attentif des artistes Mélanie Therrien et Sylvain Demers.

Une performance des plus particulières sera donnée à la Galerie Horizon durant la soirée du samedi. Lorsque le soleil se couchera, le peintre Francis L’Kid Roy peindra, en utilisant une peinture fluorescente, une toile au rythme de la musique électronique d’Alex Rod.

« Les artistes ont tout de suite été emballés avec l’idée de faire de l’animation. C’est donc emballant pour nous. La réponse des artistes est bonne. Je suis confiante qu’il y aura aussi une belle réponse du public. C’est un peu un test pour voir si les gens voudront embarquer avec nous pour une plus grosse édition pour le 375e anniversaire de Sorel-Tracy en 2017 », s’enthousiasme Mme Demers.

Au cours des dernières années, entre 300 et 400 personnes ont visité le carré Royal du Symposium, estiment les organisateurs. « Mais là, on s’attend à plus cette année! », conclut-elle.

image