5 février 2019
Déjà bien implantée sur le marché canadien
Une entreprise de vêtements de Massueville à la conquête des États-Unis et de l’Europe
Par: Katy Desrosiers
Sébastien Faucher et Virginie Fortier souhaiteraient vendre leurs vêtements dans une cinquantaine de boutiques aux États-Unis et en Europe.
Photo Pascal Cournoyer | Les 2 Rives ©

Sébastien Faucher et Virginie Fortier souhaiteraient vendre leurs vêtements dans une cinquantaine de boutiques aux États-Unis et en Europe. Photo Pascal Cournoyer | Les 2 Rives ©

L'atelier de Ruelle est situé sur la rue Royale à Massueville. 
Photo Pascal Cournoyer | Les 2 Rives ©

L'atelier de Ruelle est situé sur la rue Royale à Massueville. Photo Pascal Cournoyer | Les 2 Rives ©

Une des créations de l'entreprise. 
Photo gracieuseté

Une des créations de l'entreprise. Photo gracieuseté

Une des propriétaires, Virginie Fortier, devant une création de Ruelle.
Photo Pascal Cournoyer | Les 2 Rives ©

Une des propriétaires, Virginie Fortier, devant une création de Ruelle. Photo Pascal Cournoyer | Les 2 Rives ©

Sébastien Faucher et Virginie Fortier, propriétaires de Ruelle, une entreprise de confection de vêtements pour femmes installée à Massueville environ deux ans, souhaitent s’attaquer au marché américain et européen après avoir déjà conquis le marché canadien. Sébastien Faucher s’est rendu à Las Vegas pour participer à MAGIC du 5 au 7 février, le plus gros événement de type « marché » dans le monde de la mode aux États-Unis.

Il s’agit de leur deuxième participation à ce rendez-vous attendu. Cette année, l’entreprise partagera un kiosque avec deux autres créateurs québécois et fera partie d’un groupe de designers québécois. « Le but, c’est de se trouver une agence qui nous représenterait, mais le marché est différent. Plusieurs ont dû essayer quelques agences avant de trouver la bonne », expliquent les propriétaires.

L’an dernier, l’entreprise a effectué quatre ventes, ce qui est exceptionnel pour une première année. Normalement, il s’écoule deux ou trois ans avant qu’une entreprise réussisse à faire des ventes puisque les professionnels du milieu suivent l’évolution d’une boutique avant de se procurer certaines de leur pièces.

Les vêtements de Ruelle se retrouvent dans quatre boutiques américaines, dont une située à Long Beach en Californie. Les autres se situent dans le Midwest américain, où le climat ressemble davantage à celui du Québec. Dans les trois prochaines années, les propriétaires souhaitent distribuer leurs vêtements dans 50 boutiques de plus, qui se situeraient dans le Midwest américain et en Europe. « Les Américains ne font pas ça comme style. Il y a un petit côté nordique. Pour eux, les vêtements québécois, c’est un gage de qualité », mentionne Virginie Fortier.

Pour le marché européen, aucun démarchage n’a été entamé, mais les propriétaires reconnaissent la similitude entre les marchés. Également, leur agence souhaite développer une branche en France, ce qui serait une bonne porte d’entrée pour l’entreprise.

Un atelier au coeur de Massueville

L’atelier, qui était à Saint-Marcel-de-Richelieu depuis plusieurs années, a été déménagé à Massueville. Les propriétaires se sont établis dans la région puisqu’ils faisaient affaire avec des ateliers de fabrication situés à Saint-Bernard-de-Michaudville et Saint-Jude, qui sont fermés aujourd’hui. Cependant, comme la majeure partie de la production est faite à l’interne, la confection pourra se poursuivre à Massueville. Certaines tâches seront données à des fournisseurs de l’entreprise à Montréal.

« Un avantage majeur c’est qu’ici, ça coûte rien. On n’aurait pas pu acheter une bâtisse de 5000 pieds carrés à Montréal. On n’est pas souffrant d’être ici. Au bureau de poste, on nous connaît. Je pense qu’on le fait vivre », affirme Mme Fortier.

L’entreprise, qui compte trois employés salariés, réalise tous les vêtements au Québec. Certaines saisons, 100 % des tissus étaient réalisés à Montréal. Aujourd’hui, environ 50 % des tricots servant à la confection des pièces sont produits dans la province. Les propriétaires travaillent présentement sur la collection automne-hiver 2019-2020. Leur agence effectuera la vente des collections jusqu’en avril ou mai. Dès mars, la production débutera.

Qu’est-ce que Ruelle?

L’entreprise, créée en 2004, distribue maintenant ses créations dans 105 boutiques, dont 45 au Québec, 30 en Ontario et 35 dans le reste du Canada et aux États-Unis. Elle est représentée par l’Agence Ka, qui s’occupe de faire voyager la marque à travers le pays.

image