4 juin 2015
Une entrée directe dans un univers rempli d’imagination
Par: Sarah-Eve Charland
Gabriel Laguë lancera son livre L’Élue d’Elrador le 6 juin. | TC Média - Sarah-Eve Charland

Gabriel Laguë lancera son livre L’Élue d’Elrador le 6 juin. | TC Média - Sarah-Eve Charland

Gabriel Laguë a toujours été passionné par les univers touchant le moyen-âge, les dragons et les chevaliers. Même s’il doit se battre contre la maladie dégénérative dont il est atteint, il n’a pas cru une seule seconde être incapable d’écrire son livre L’Élue d’Elrador : Reprise du royaume.

Il lancera officiellement son livre le 6 juin de 14h à 17h, au Centre d’hébergement de soins de longue durée (CHSLD) de Contrecœur où il réside depuis près de deux ans. Il y vivra l’un de ses plus grands rêves : faire lire son livre.

« J’ai toujours écrit pour mon plaisir, mais ce n’était pas assez détaillé pour être publié. C’est la première fois. J’ai hâte que les gens le lisent. C’est un rêve que j’avais depuis longtemps », affirme-t-il, fébrile quelques jours avant le lancement.

Il est atteint de dystrophie musculaire de Duchenne, une maladie dégénérative qui affaiblit ses muscles progressivement. Il peut encore taper à l’ordinateur toutes les idées qui lui passent par la tête, malgré quelques douleurs.

« C’est exceptionnel. Malgré son handicap, il a réussi à accomplir son rêve. Je suis aussi énervée que lui. Quand on a reçu le livre, les poils nous ont dressé sur les bras », ajoute sa mère, Mylène Rodrigue.

Une histoire fantastique

L’Élue d’Elrador : Reprise du royaume raconte l’histoire d’Angelica, née au château, qui a été adoptée durant sa jeunesse. Cette dernière tentera de reprendre le contrôle du château. L’héroïne découvrira à travers ses péripéties qu’elle est l’élue d’une prophétie.

L’auteur a déjà terminé le deuxième tome de la série et en est à l’écriture du troisième. La tête pleine d’idées, il compte écrire huit tomes avec cet univers bien précis. Avant de se lancer à l’écriture de l’histoire, il a tracé la carte de l’univers.

Petit, il jouait aux chevaliers et aux dragons. Il a toujours été passionné par les univers fantastiques.

« J’ai tout le temps des idées. Ça n’arrive pas souvent que j’aie le syndrome de la page blanche. Ça ne dure jamais longtemps. J’ai souvent des idées la nuit. Dès que ça arrive, j’ai besoin d’écrire », raconte-t-il.

Il ne manque pas d’idées. Il a même commencé à écrire une autre série qui se déroulera dans un autre univers rempli de loups-garous et de vampires. Le premier tome, qui est toujours à l’étape de l’écriture, se titre L’aube du lycan : Le commencement.

Les personnes intéressées peuvent contacter l’auteur directement sur sa page Facebook L’Élue d’Elrador.

image