22 mars 2020
Une employée de Rio Tinto Fer et Titane testée positive au coronavirus
Par: Jean-Philippe Morin

Une employée a été testée positive à la COVID-19 chez Rio Tinto Fer et Titane. Photothèque | Les 2 Rives ©

Une personne travaillant à l’usine soreloise de Rio Tinto Fer et Titane a été testée positive au coronavirus, a appris le journal Les 2 Rives.

Publicité
Activer le son

Selon nos informations, l’employée était rentrée de voyage au début du mois de mars, soit avant que le gouvernement ne recommande l’isolement volontaire pour les personnes revenant de l’étranger. Ce n’est que par la suite qu’elle aurait développé des symptômes, puis passé le test.

Selon ce qui a été permis d’apprendre, l’entreprise a pris des mesures de précaution au-delà des recommandations de la Santé publique pour éviter la propagation, et ce, avant même que ce cas soit confirmé. La Santé publique n’a d’ailleurs pas jugé nécessaire de se rendre sur place.

Tous les employés ayant pu être en contact avec cette personne ont été rencontrés et suivent les conseils du gouvernement sur l’isolement et les tests. Le syndicat a été mis au courant et collabore avec l’entreprise et les employés pour s’assurer de la sécurité de tous.

Selon des informations obtenues à l’interne, Rio Tinto Fer et Titane a pris plusieurs mesures depuis le début de la crise, comme la prise de température pour les personnes entrant sur le site, l’obligation de demeurer 14 jours à la maison après un voyage à l’étranger ou si l’employé éprouve ses symptômes, le télétravail pour les cadres et la cantine principale en formule « repas à emporter ».

Confidentialité

Rio Tinto Fer et Titane n’a pas voulu confirmer ou infirmer la nouvelle par souci de confidentialité. « Notre première priorité reste la santé et la sécurité de nos employés et nous continuerons à prendre les mesures appropriées pour garantir leur sécurité, conformément aux directives des gouvernements du Québec et du Canada », a commenté le porte-parole de l’entreprise, Simon Letendre.

Même chose du côté du Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de la Montérégie-Centre, qui ne confirme aucun cas de COVID-19. « Nous ne pouvons pas répondre à votre question puisque l’information concernant les cas est confidentielle », note l’agente d’information du CISSS, Chantal Vallée.

image