14 avril 2016
Une des victimes était un raccrocheur
Par: Julie Lambert
Une des victimes décédées dans l’accident de la route 132 à Yamaska le 10 avril dernier, Clyde Cusson. | Photo: TC Média – Sarah-Eve Charland

Une des victimes décédées dans l’accident de la route 132 à Yamaska le 10 avril dernier, Clyde Cusson. | Photo: TC Média – Sarah-Eve Charland

Une des victimes décédées dans l’accident de la route 132 à Yamaska le 10 avril dernier, Clyde Cusson, avait déjà fait l’objet d’un reportage sur le décrochage scolaire par le Journal en 2013.

Alors âgé de 30 ans, Clyde Cusson, avait raconté à notre journaliste son parcours pour retourner à l’école après 12 ans. L’étudiant était de retour sur les bancs de l’école depuis quatre mois, à cette époque, dans l’espoir de terminer son secondaire qu’il avait abandonné en cinquième secondaire afin de travailler.

Il était passé, pendant deux ans, d’un emploi à l’autre et a travaillé par la suite pendant 10 ans pour la même compagnie. Après avoir effectué plusieurs emplois où il ne se sentait pas considéré, M. Cusson voulait améliorer son avenir.

Il espérait donc obtenir son diplôme pour faire son cours d’infirmier auxiliaire au Centre de formation professionnelle. « Après ça, j’aimerais commencer à travailler et faire le cours en Soins infirmiers au Cégep à temps partiel.

C’est bien la première fois que je sais ce que je veux faire et que j’ai un plan pour y arriver », expliquait-il dans le reportage. Le Journal a tenté de rejoindre la famille du résident de Sorel-Tracy pour rendre hommage à M. Cusson, mais actuellement dans le deuil, elle n’a pas répondu à notre demande d’entrevue. Cette photo a été prise en 2013, lors du reportage concernant le raccrochage scolaire.

À lire aussi:

« Quelques secondes de plus et c’était nous » – Geneviève Morin

La route 132 est trop dangereuse, dénoncent les résidents

Un face-à-face à Yamaska fait deux morts

image