2 février 2017
« Une décision qui manifeste un mépris flagrant envers la région »
Par: Louise Grégoire-Racicot

Le maire Serge Péloquin dénonce vertement le refus du ministère de la Santé qu’on installe à l’Hôtel-Dieu de Sorel un bronchoscope Ebus payé grâce aux fonds recueillis par la Fondation Hôtel-Dieu.

Publicité
Activer le son

À lire aussi: Le ministère de la Santé refuse l’achat d’un appareil à l’Hôtel-Dieu de Sorel

« Il est inacceptable qu’une ville-centre ne puisse garantir à ses citoyens des services de qualité dans tous les secteurs, y compris celui de la santé. La priver d’un équipement médical qu’elle s’est elle-même payé avec l’appui des médecins et de l’hôpital est un manque flagrant de bon sens », lance-t-il.

M. Péloquin savait depuis quelques semaines que le ministre s’apprêtait à interdire cette installation. Il a même rencontré la ministre responsable de la Montérégie à cet effet. « On nous a dit qu’on étudierait la question. Mais cela n’a vraiment rien donné », commente-t-il.

« Je trouve impensable qu’un équipement entièrement payé grâce à une mobilisation citoyenne, avec l’accord des médecins et administrateurs de l’hôpital, soit interdit. Et ce, même si les gestionnaires de l’hôpital ont déjà fait aménager un local et une ventilation adaptée à cette fin. Il n’y a pas de raison sérieuse pour refuser cette demande. »

M. Péloquin trouve aussi anormal de priver ainsi l’institution d’un équipement qui est presque aujourd’hui considéré comme un équipement de base, par les médecins spécialistes.

« On sait que la qualité des équipements disponibles permet aux hôpitaux qui en ont d’attirer des médecins nouvellement gradués, déjà entrainés à travailler avec ces derniers », ajoute-t-il.

« Cette décision manifeste un mépris flagrant envers la région et la Ville, comme ses citoyens, s’insurge contre cette décision ministérielle », conclut-il.

D’autres réactions

Le député Sylvain Rochon: « Une décision frustrante, questionnable et inquiétante »

La DG de la Fondation Hôtel-Dieu de Sorel, Nathalie St-Germain: La directrice de la Fondation Hôtel-Dieu veut rassurer les donateurs

image