6 juillet 2021
Première journée d’exposition le 25 juin
Une centaine de voitures antiques et classiques étaient réunies au centre-ville de Sorel-Tracy
Par: Alexandre Brouillard

Une centaine d’amateurs de voitures antiques et classiques ont participé à la première journée d’exposition Les belles d’hier, le 25 juin dernier. Photo Pascal Cournoyer | Les 2 Rives ©

Une centaine d’amateurs de voitures anciennes et exotiques se sont réunis au centre-ville de Sorel-Tracy, le 25 juin dernier, dans le cadre de l’exposition de voitures Les belles d’hier.

Publicité
Activer le son

« La première journée d’exposition de voitures s’est super bien déroulée, assure Pierre Cartier, l’instigateur de l’événement. Nous avons reçu des voitures antiques, mais aussi des modèles plus classiques comme des Ferrari. Ce sont des modèles qui attirent l’attention. »

M. Cartier a organisé l’édition 2021 avec l’aide de la Ville de Sorel-Tracy et de la Chambre de commerce et d’industrie de Sorel-Tracy (CCIST) dans le cadre de la campagne J’ai trouvé à Sorel-Tracy.

« L’idée est d’amener les gens au centre-ville de Sorel-Tracy pour qu’ensuite, ils puissent aller dans les boutiques et les restaurants de la région », explique l’instigateur de l’exposition.

Bien que M. Cartier soit satisfait du nombre d’amateurs présents lors de la première journée d’exposition, il précise avoir déjà accueilli plus d’exposants dans le passé. « La température était incertaine le 25 juin. Normalement, des gens viennent de Montréal, de Trois-Rivières et même de Sherbrooke. Nous avons déjà été plus de 200 exposants », précise-t-il.

Alors que la première journée d’expositions de voitures s’est déroulée le 25 juin dernier, trois journées d’exposition supplémentaires sont prévues cet été au centre-ville de Sorel-Tracy, soit le 30 juillet, le 27 août et le 18 septembre.

« Je m’attends à avoir plus d’exposants lors des trois prochaines journées. Nous aimerions accueillir un chroniqueur ou un expert de voiture reconnu, le 18 septembre, lors de la journée de clôture. Le plus important, c’est d’amener des gens au centre-ville et que la température soit de notre côté », conclut-il.

image