28 septembre 2021
Une campagne d’achat local pour faire rayonner les commerçants de Contrecœur
Par: Katy Desrosiers

(De gauche à droite) Le président directeur-général d’ArcelorMittal Produits longs Canada, François Perras, le député de Pierre-Boucher–Les Patriotes–Verchères, Xavier Barsalou-Duval, le conseiller municipal de Contrecœur, Claude Bérard, la mairesse de Contrecœur, Maud Allaire, le vice-président du Quartier des affaires et un des pharmaciens propriétaires du Brunet de Contrecœur, Richard Blais, la présidente du Quartier des affaires, Emma Potvin-Côté, le conseiller municipal de Contrecœur André Gosselin et le conseiller municipal de Contrecoeur Denis-Charles Drapeau. Photo Katy Desrosiers | Les 2 Rives ©

L’association de gens d’affaires de Contrecœur, le Quartier des affaires, a dévoilé le 20 septembre la campagne LA VIRÉE LOCALE, j’achète avec mon cœur! afin d’inciter les citoyens à fréquenter les commerces locaux. Des cartes-cadeaux bonifiées sont vendues et des chèques-cadeaux pourront être remportés.

Publicité
Activer le son

L’association, auparavant connue sous le nom Rues Principales Contrecœur, fête cette année ses 25 ans.

« Un des actions les plus importantes pour nous est de faire rayonner nos commerces locaux auprès de la population via les activités qui animeront la vie de quartier, souligne la présidente de l’association, Emma Potvin-Côté. LA VIRÉE LOCALE, j’achète avec mon coeur! est l’occasion idéale de mettre en lumière les commerces d’ici et de les faire découvrir à la population. »

Jusqu’au 22 décembre, les résidents de Contrecœur peuvent participer à des tirages hebdomadaires de chèques-cadeaux, totalisant 12 000 $. Pour ce faire, ils doivent présenter une preuve d’achat d’un commerce local en complétant le formulaire sur le site Internet du Quartier des affaires.

Aussi, 700 cartes-cadeaux de commerces locaux sont disponibles, également via le site du Quartier des affaires. Les cartes-cadeaux, au coût de 45 $, sont bonifiées de 15 $ et valent donc 60 $. Environ 65 commerces et entreprises de service participent à la campagne.

« Le but, c’est vraiment de faire découvrir ces entreprises-là aux nouveaux citoyens parce que Contrecœur est en immense expansion. Beaucoup de personnes n’ont pas encore perdu leurs habitudes de vie, on veut juste les modifier un petit peu. On a des supers boutiques un peu plus loin aussi. C’est pour ça qu’on a appelé ça la virée locale, pour que les gens prennent le temps de faire un détour et découvrir l’offre de service qu’ils ont chez eux », soutient la coordonnatrice à l’animation et au milieu des affaires du Quartier des affaires, Julie-Anne Marceau.

L’importance de l’achat local

Lors du lancement de la campagne, la mairesse de Contrecœur, Maud Allaire, a souligné l’importance de l’initiative.

« On a valorisé beaucoup l’achat local l’an passé, précise-t-elle. Mais là, on le met tatoué sur notre cœur et on dit que c’est important. C’est important que vous achetiez ici, Contrecœuroises et Contrecœurois, parce qu‘avec la vitalité économique, vous faites en sorte qu’on n’ait plus de fuites commerciales ou qu’on les diminue le plus possible. »

ArcelorMittal est le partenaire principal de la campagne. Le président directeur-général d’ArcelorMittal Produits longs Canada, François Perras, est fier de l’implication de l’entreprise.

« Ceux qui me connaissent bien, vous savez que l’achat local, c’est un de mes dadas parce qu’on est constamment en train de faire de la représentation dans ce sens-là et on a reçu beaucoup de soutien dans les dernières années pour faire valoir l’acier produit ici localement », mentionne-t-il.

Le député dans Pierre-Boucher–Les Patriotes–Verchères, Xavier Barsalou-Duval, avance qu’il est important, surtout dans une ville en ébullition comme Contrecœur, de faire en sorte que les citoyennes et citoyens qui arrivent, comme ceux qui sont déjà ici, puissent accéder à des services de qualité.

« [Il faut qu’ils] sachent que ces fameux commerçants là existent. Souvent, c’est ça l’enjeu. Quand on ne sait pas, on ne peut pas y aller », remarque-t-il.

Cette initiative est aussi possible grâce à la collaboration de la Ville de Contrecœur, des pharmaciens propriétaires du Brunet de Contrecœur et la caisse Desjardins des Patriotes.

Avec cette campagne, Quartier des affaires assure des retombées économiques d’une valeur de 60 000 $. Après la période des Fêtes, l’association se penchera sur une possible continuité de la campagne.

image