2 février 2016
Une autre première pour le Cégep de Sorel-Tracy
Par: Sarah-Eve Charland

Le Cégep de Sorel-Tracy prouve une fois de plus qu’il est un précurseur dans le domaine du commerce équitable. Cinq ans après avoir fondé le premier Magasin du Monde dans un établissement collégial, il devient le premier Cégep au Canada à obtenir le titre de Campus équitable.

Publicité
Activer le son

L’Association québécoise du commerce équitable a remis officiellement la désignation du Campus équitable à l’établissement lors d’une cérémonie, le 2 février.

En plus d’organiser des activités de financement, le Cégep de Sorel-Tracy met en vente des produits, tels que café, thé et chocolat, provenant du commerce équitable dans tous les points d’alimentation, dont le Magasin du Monde. C’est ce qui a permis à l’établissement d’obtenir le titre.

« Nos diplômés sont appelés à vivre et à œuvrer dans un monde interdépendant et interrelié. Dans ce sens, nous pensons qu’il est important de former des jeunes avec une conscience sociale non seulement pour les enjeux d’aujourd’hui, mais également pour ceux de demain », a affirmé la directrice du Cégep, Fabienne Desroches.

« Pour une institution d’enseignement qui se positionne pour la justice et l’équité, ça va de soi. On espère que cela pourra inspirer d’autres Cégeps », a ajouté le conseiller à la vie étudiante, Jacques Gauthier.

Le Cégep de Sorel-Tracy devient le 13e Campus équitable au Canada.

Le Magasin du Monde à l’origine de la désignation.

Alors que le projet d’Oxfam était tout d’abord destiné aux écoles secondaires, le Cégep de Sorel-Tracy s’est approprié le concept du Magasin du Monde pour en ouvrir un à l’intérieur de ses murs. En 2015, quatre cégeps gèrent un Magasin du monde.

« Autant du côté entrepreneurial qu’éducatif, Sorel-Tracy a vraiment compris l’essence du programme », a souligné Caroline Caron d’Oxfam.

L’un des fondateurs du Magasin du Monde, Marc-André Jean-Montenegro, est fier de voir l’effet qu’a entraîné son projet.

« En raison du roulement des étudiants, le plus gros défi, c’est le maintien du projet, de session en session. Il y a toujours des jeunes impliqués. C’est le fun de voir que ça devient un fer de lance pour une nomination comme celle-là. »

Près de 50% des profits du Magasin du Monde sont réinvestis dans des projets chapeautés par Oxfam. Une autre partie des profits est réinjectée dans le Fonds Desjardins du Cégep de Sorel-Tracy qui aide des étudiants ayant des difficultés financières.

« Vendre des produits pour vendre des produits, ce n’est pas intéressant. Le projet contribue à la société », a mentionné M. Jean-Montenegro.

Oxfam a invité deux élèves du Cégep de Sorel-Tracy, Laurie-Anne Dansereau et Mohamed Laddi, à se rendre à la Conférence nationale sur le commerce équitable du 17 au 21 février 2016 pour présenter leur vision du projet Magasin du Monde.

image