21 septembre 2020
Une année 2021 remplie pour la Maison de la musique
Par: Katy Desrosiers

La directrice de la Maison de la musique, Rachel Doyon, était bien fébrile d’enfin pouvoir dévoiler les activités à venir pour l’organisme. Photo Katy Desrosiers | Les 2 Rives ©

Avec la pandémie, la Maison de la musique de Sorel-Tracy, qui se dirigeait vers une de ses meilleures années du point de vue de l’achalandage, a finalement dû s’arrêter, puis s’adapter afin de poursuivre ses activités. Grâce au travail accompli, les adeptes de musique pourront retrouver les concerts et événements qu’ils attendaient.

Publicité
Activer le son

Conjointement avec Azimut diffusion et le Gib Fest, la Maison de la musique a présenté récemment sa programmation automnale de 2020, qui comprend six spectacles présentés à l’Église Enfant-Jésus et à la salle Georges-Codling.

Également, l’Événement Rachmaninov, qui devait se tenir en avril dernier, se tiendra finalement les 17 et 18 avril 2021, toujours à l’Église Enfant-Jésus et à la salle Georges-Codling. Des billets sont encore disponibles.

Le Festival-concours de Pierre-De-Saurel se tiendra les 1, 2, 8, 15, 16, 20, 21, 22 et 23 mai.

« On a été extrêmement touchés par la générosité et la confiance que les participants nous ont démontrées en acceptant de garder leurs inscriptions pour l’année prochaine. Mais cela occasionne que l’événement aura des volets complets. Le volet concerto, c’est complet. Le volet piano, il reste quelques places », souligne la directrice de la Maison de la musique, Rachel Doyon.

Pour les autres volets, des places sont encore disponibles. Le formulaire d’inscription en ligne sera disponible sous peu.

Pour le concert-bénéfice qui devait se tenir avec, entre autres, les lauréats du concours de 2019, une petite tournée est prévue en 2021 et s’arrêtera à Sorel-Tracy le 29 mai.

Parmi les autres activités, le volet académique se poursuit et les messes musicales sont suspendues. Les concerts dans le milieu de la santé ont repris et d’autres devraient se tenir dans les prochains mois.

Également, la Maison de la musique souhaite mettre en place un volet numérique afin de pouvoir faire travailler les artistes d’ici et d’être bien présente sur la scène culturelle virtuelle. Si les partenaires embarquent dans le projet, du matériel audiovisuel de qualité pourrait être acquis pour présenter des concerts en ligne.

Un regroupement des salons de musique

Depuis trois ans, l’équipe de la Maison de la musique travaille sur un regroupement des salons de musique du Québec, supporté par le Conseil des arts et des lettres du Québec (CALQ).

Rachel Doyon souligne que 117 salons, dont certains en Ontario, ont été répertoriés.

« On a tous le même problème : on est isolés dans nos régions. On se cherche des amis parce que notre réalité, c’est notre espace. En ce moment, on fait partie d’un réseau où c’est des grandes salles. Mais nous, notre réalité, notre intimité, c’est 50 personnes, pas 500 », souligne Mme Doyon.

Ainsi, avec le regroupement, il serait plus facile de créer des tournées et d’assurer un cachet intéressant pour les artistes.

Contribuer à la Maison de la musique

Au cours des prochains mois, la population aura l’opportunité de supporter financièrement l’organisme.

Entre autres, en mars 2021, se tiendra le Souper du Dragon avec l’entrepreneur Alain Chalifoux.

La présidente du conseil d’administration de l’organisme, Chantal Cimon, souligne que des travaux de réfection devront être entrepris, entre autres pour rénover les balcons. Des entrepreneurs et des citoyens, prêts à s’impliquer, sont recherchés.

Depuis cinq ans, la Maison de la musique peut compter sur près d’une quarantaine de donateurs, nommés La Symphonie des cent. Comme l’heure du renouvellement a sonné, l’organisme sollicite ceux qui souhaiteraient se joindre ou poursuivre leur engagement.

« C’est tout le monde ensemble qu’on va faire en sorte de continuer à avoir une belle maison et de garder ce beau patrimoine à Sorel-Tracy », souligne-t-elle.

image