24 février 2021
Un volleyeur sorelois au camp de développement d’Équipe Canada
Par: Alexandre Brouillard

Le Sorelois Gabriel Arpin participera au camp de développement d’Équipe Canada de volleyball sur plage, de mai à août prochain, à Toronto. Photo Olivier La Haye

De mai à août prochain, le Sorelois Gabriel Arpin participera au camp de développement d’Équipe Canada de volleyball de plage. Il s’entrainera à temps plein au côté des meilleurs volleyeurs canadiens au Centre de volleyball de plage situé à Downsview Park, à Toronto.

Publicité
Activer le son

« C’est une très belle occasion pour moi! Je vais côtoyer l’équipe A canadienne qui participe aux Jeux olympiques ainsi que l’équipe nationale B composée des meilleurs espoirs du programme canadien. Pour moi, c’est une énorme étape! C’est comme avoir le pied dans la porte de l’équipe nationale B », mentionne Gabriel Arpin.

Le grand Sorelois de 6’4″ doit son invitation au camp de développement d’Équipe Canada à Vincent Larivée, l’entraîneur-chef de l’équipe de volleyball de plage chez Volleyball Québec. « Il m’a recommandé au programme canadien après m’être classé en deuxième position au classement général du Circuit Québec Excellence (CQE) de volleyball de plage, l’été dernier, avec mon coéquipier, Paul Tamburrini. Je suis très heureux de me rendre à Toronto, mais je n’étais pas trop surpris. C’est le résultat d’un cheminement sur lequel je travaille depuis plusieurs années. Mais c’est très valorisant », exprime-t-il avec beaucoup de fierté.

Bien qu’aujourd’hui le volleyball de plage soit sa discipline de prédilection, il avait fait ses premières armes au volleyball intérieur, lorsqu’il était en quatrième secondaire, sous les couleurs des Polypus de l’École secondaire Fernand-Lefebvre.

« J’avais commencé par jouer en gymnase, mais j’ai rapidement essayé le volleyball de plage par l’entremise de mon ancien enseignant d’éducation physique au secondaire, Marc Jussaume. Il m’avait transmis les bases du volleyball de plage. J’ai beaucoup joué au parc Pelletier, à Sorel-Tracy, où il y a une très grande communauté de joueurs de volleyball », explique Gabriel Arpin.

Ces dernières années, malgré son attirance prédominante pour le volleyball de plage, il a eu l’occasion de peaufiner son jeu au sein d’équipes scolaires de volleyball intérieur. « Après le secondaire, j’ai joué pour les Titans du Cégep de Limoilou où j’ai pu apprendre de Rock Picard, un entraîneur reconnu dans le milieu. Après une courte pause, j’ai eu l’occasion d’évoluer une année pour le Rouge et Or de l’Université Laval », mentionne Gabriel Arpin.

Prêt à relever le défi

À quelques mois du début du camp de développement d’Équipe Canada à Toronto, l’athlète sorelois se dit confiant de pouvoir faire bonne figure. « Je compétitionne depuis cinq ans sur le circuit provincial senior du CQE. J’ai eu plusieurs fois l’occasion d’affronter des joueurs de l’équipe nationale B lors de matchs assez serrés. Je suis assez persévérant et je crois en mes capacités », affirme-t-il avec conviction.

Il admet toutefois qu’affronter des athlètes qui pratiquent le volleyball à temps plein représente un défi de taille. « J’aurai l’occasion de côtoyer et d’affronter des joueurs qui gagnent leur vie, en partie, avec le volleyball. Ce sera tout un défi, mais je vais les prendre un à la fois, comme je l’ai toujours fait. […] Mon partenaire de plage [Paul Tamburrini] et moi avons fait très bonne figure lors des derniers tournois. Nous sommes prêts à relever le défi », conclut-il.

image