11 mai 2016
Un symbole historique qui s’envole en fumée
Par: Sarah-Eve Charland
Une photo prise en 1979 du bâtiment historique Sincennes-McNaughton Line. | Gracieuseté

Une photo prise en 1979 du bâtiment historique Sincennes-McNaughton Line. | Gracieuseté

« C’est quelque chose de voir un bâtiment partir en fumée alors que je me suis tant battue pour le garder debout », s’attriste l’ex-conseillère du Vieux-Sorel de 2005 à 2013, Corina Bastiani qui a assisté aux premières loges de l’incendie qui a ravagé le bâtiment historique Sincennes-McNaughton Line. Nombreux sont ceux qui se désolent de cet incendie.

Publicité
Activer le son

À lire aussi:

Le projet du Centre des arts contemporains n’est pas compromis, selon le maire

Un technicien en scène d’incendie enquête

Un bâtiment historique ravagé par les flammes

Mme Bastiani se préparait à se coucher durant la nuit de dimanche à lundi lorsqu’elle a aperçu les lumières des camions de pompiers. Résidente de la rue Reine, elle est sortie dans la rue pour constater la situation.

« C’était la scène que j’ai toujours eu peur de voir », affirme celle qui a milité durant sa carrière en politique municipale pour préserver ce bâtiment historique.

Malgré les événements, le conseiller municipal et représentant sur le comité de la culture, de la vie communautaire et des loisirs, Patrick Péloquin, se dit optimiste.

« J’étais inquiet à savoir s’il s’agissait d’une perte totale. Je suis bien content d’apprendre qu’il reste des murs. Ça va permettre de rebâtir avec ce qu’il reste […] Même s’il y a eu l’incendie, je suis certain qu’on pourra poursuivre le projet du Centre des arts contemporains du Québec. »

Un symbole pour la région.

Ce bâtiment demeure l’un des derniers vestiges de l’émergence de l’industrie maritime à Sorel-Tracy. L’une des compagnies florissantes, Sincennes-McNaughton Line, opérait ses activités commerciales dans ce bâtiment à partir de 1849. Jacques-Félix Sincennes et William McNaughton ont fondé cette compagnie.

« Ce sont deux hommes d’affaires importants pour la région et pour le Québec. Ils ont marqué l’essor économique de Sorel. Ce bâtiment demeure leur héritage », raconte l’historien Mathieu Pontbriand.

Une agence consulaire américaine a aussi vu le jour à cet endroit en 1872.

« Ce n’est pas tant le bâtiment qui est intéressant, mais le symbole d’une époque qu’il représente. L’aspect patrimonial de cette rive a été très peu exploité. C’est un bâtiment qui importe pour la région. Il reflète une partie de l’histoire de Sorel », souligne M. Pontbriand.

« Il ne nous reste pas beaucoup de symboles de l’industrie maritime. […] Dans une ville aussi vieille que la nôtre, il faut préserver notre patrimoine. La protection du patrimoine est plus que nécessaire », croit M. Péloquin.

« En espérant que le feu ait du bon. On s’intéresse à nouveau à ce bâtiment. Le bâtiment a été acheté en 2005 et il ne s’est rien passé depuis. On est une ville industrielle qui a évolué avec l’industrie maritime. Il va falloir qu’on termine ce qu’on a commencé en achetant ce site », mentionne Mme Bastiani.

Histoire du bâtiment Sincennes-McNaughton Line

– Jacques-Félix Sincennes et William McNaughton ont fondé la compagnie Sincennes-McNaughton à Sorel-Tracy en 1849. Cette compagnie effectuait la construction et la réparation de bateaux.

– En 1872, une des trente agences consulaires des États-Unis est établie à Sorel et occupe durant quelques années un bureau de la Sincennes-McNaughton Line. Ces bureaux permettent notamment de limiter le commerce d’armes par voie maritime à partir du Canada et de faciliter les relations commerciales entre les deux pays.

– Entre 1959 et 2002, le bâtiment a changé de main à cinq reprises avant d’être acheté par la Société des Parcs industriels de Sorel-Tracy.

– En 2005, la Ville de Sorel-Tracy a acquis le site.

– En 2013, une étude de caractérisation des bâtiments a été réalisée par la Ville de Sorel-Tracy.

– En janvier 2016, la Ville de Sorel-Tracy a donné le mandat au Centre des arts contemporains du Québec (CACQ) de déposer au Fonds municipal vert une demande de subvention pour le réaménagement du bâtiment.

image