9 septembre 2020
Un mensonge de trop d’Éric Chassé
Un suspense sur fond de vol d’identité
Par: Deux Rives

Un mensonge de trop est le troisième roman à suspense d’Éric Chassé, originaire de Sorel-Tracy et maintenant résident d’Otterburn Park. Photo gracieuseté

Un texte d’Olivier Dénommée

Lorsque Les 2 Rives a parlé à l’auteur originaire de Sorel-Tracy Éric Chassé en 2018, à l’occasion de la sortie de son deuxième roman, Ils étaient deux, il laissait déjà entendre qu’il travaillait sur un autre livre. Or, l’auteur était loin de se douter à l’époque que le thème de son dernier bébé, Un mensonge de trop, allait être aussi d’actualité à sa sortie.

Publicité
Activer le son

« J’ai travaillé sur ce livre, un autre thriller, pendant deux ans, de décembre 2017 à décembre 2019. Celui-ci m’a pris plus de recherches que les précédents parce qu’il parle de vol d’identité », explique Éric Chassé. Il a voulu faire de cette histoire – inventée de toutes pièces contrairement à son précédent livre – un véritable « page-turner » où l’information parvient au lecteur au compte-goutte.

Mais ce qu’Éric Chassé n’avait pas prévu en commençant l’écriture de son livre, c’est que la question des vols d’identité soit aussi au goût du jour alors que de nouvelles fuites de données chez Desjardins ont été dévoilées encore tout récemment.

« Mais ce qui se passe dans le livre est bien pire que ce qui s’est passé avec Desjardins », confirme-t-il sans entrer dans les détails au sujet de cette histoire qui s’échelonne sur une durée de six ans.

Le défi principal d’Un mensonge de trop a été de « faire évoluer le personnage de façon crédible » au fil des années, un défi qui semble être relevé avec brio à en juger par les premiers commentaires positifs que l’auteur a reçus jusqu’à présent.

Notoriété grandissante

Chaque nouvelle parution aide Éric Chassé à se faire un nom dans le milieu du roman à suspense, son registre littéraire de prédilection. « Je commençais à sentir que je gagnais une certaine notoriété avec Ils étaient deux, mais je sais que des gens me découvrent avec celui-ci », remarque-t-il.

Il craint toutefois de ne pas avoir la chance de faire une activité de lancement pour Un mensonge de trop vu l’incertitude entourant la pandémie et une hypothétique deuxième vague à l’automne.

Mais ce n’est que partie remise puisqu’Éric Chassé travaille déjà sur son prochain roman, dont l’écriture a commencé en début d’année. Un livre qui, cette fois, devrait se dérouler dans la région de la Vallée-du-Richelieu qu’il habite dorénavant, indique-t-il.

Un mensonge de trop, publié chez Guy St-Jean Éditeur, est officiellement paru en librairie le 2 septembre.

image