30 septembre 2020
Septembre, mois de la sensibilisation au cancer de la prostate
Un Sorelois parcourt plus de 1000 km à vélo pour l’organisme PROCURE
Par: Katy Desrosiers

Louis Papillon, au Parc national de la Yamaska, lorsqu’il a atteint le cap symbolique des 360 km. Photo gracieuseté

Le Sorelois Louis Papillon, qui participe au Tour du Courage PROCURE, a dépassé son objectif de rouler 1000 km en quatre fins de semaine afin d’amasser des fonds pour l’organisme qui soutient la recherche sur le cancer de la prostate et offre du support aux personnes concernées. L’homme est aussi tout près d’atteindre aussi son objectif de 2000 $ en dons.

Publicité
Activer le son

Chaque année, M. Papillon s’implique auprès d’un événement sportif pour une cause. Dans les années passées, il s’impliquait entre autres pour la Fondation de l’Hôtel-Dieu de Sorel. C’est en consultant le magazine Vélomag que le cycliste amateur a découvert le Tour du Courage, qui existe depuis 11 ans. Cette année, en raison de la pandémie, chacun cumule des kilomètres de son côté au lieu de participer à un défi collectif.

« J’en discutais avec des gens et c’est spectaculaire de voir que beaucoup sont atteints. C’est encore un peu tabou. Cette maladie peut être incurable, mais si elle est détectée à temps, les gens peuvent être soignés », soutient M. Papillon, qui travaille chez General Electric (GE).

L’homme, qui a eu 50 ans cette année, dit être davantage sensibilisé à la cause, entre autres grâce à son médecin.

Son objectif de départ était d’amasser 1000 $ et de rouler 360 km. Le chiffre 360 est symbolique puisque chaque jour au Québec, 12 hommes sont diagnostiqués avec la maladie et en septembre, on compte 30 jours. Donc, lors du mois de sensibilisation au cancer de la prostate, 360 hommes seront diagnostiqués.

M. Papillon comptait réaliser son défi lors d’un voyage de cyclotourisme en août, mais les kilomètres parcourus avant septembre ne comptaient pas. Il s’est alors fixé d’atteindre son but les fins de semaine de septembre. Quand il a vu que les gens n’hésitaient pas à le soutenir et à donner, il a choisi d’augmenter son objectif à 2000 $ et 1000 km. Même s’il a connu des fins de semaine plus froides, le cycliste a persévéré pour atteindre son nouvel objectif.

Il a finalement fait 1100 km et amassé 1835 $, en grande partie grâce à ses collègues chez GE, qu’il remercie chaudement.

Rouler pour bien vieillir

Louis Papillon se décrit comme un cycliste du dimanche. Il aime rouler, mais était davantage habitué à faire des sorties de 50 à 70 km. Pour le défi, il s’est dépassé et a réalisé des randonnées de 160 km. Il a exploré des tronçons de la Route verte entre Sorel-Tracy, Drummondville et Granby. Il se dit stupéfait par la qualité du réseau sur sa majeure partie et perplexe par le peu de gens qui profitent de ce trésor mis en place depuis 25 ans par Vélo-Québec.

Lors de ses balades, il a aussi rencontré un cycliste qui l’a inspiré à demeurer actif.

« J’ai rencontré un homme qui n’en était de toute évidence pas à sa première sortie et roulait seul dans un rang venteux derrière Saint-Ours. Nous avons roulé un bout ensemble et rendu à Sainte-Victoire-de-Sorel, je n’ai pu résister à la tentation de lui demander quel âge il avait. Cet homme qui m’accompagnait à 25 km/h avait le vénérable âge de 86 ans. M. Alcide Cheilier, vous avez toute mon admiration », lance-t-il.

Les gens peuvent toujours donner à la campagne de Louis Papillon pour l’aider à atteindre son objectif de 2000 $, via sa page personnelle sur le site du Tour du Courage de PROCURE.

image