29 juin 2015
Un rêve qui se réalise pour les sœurs Boulay
Par: Julie Lambert
Les sœurs Boulay seront en spectacle le 8 juillet prochain sur la scène TVA de la place du marché lors du Festival de la gibelotte. | Gracieuseté - Eli Bissonette et Jean-Miguel Zurita

Les sœurs Boulay seront en spectacle le 8 juillet prochain sur la scène TVA de la place du marché lors du Festival de la gibelotte. | Gracieuseté - Eli Bissonette et Jean-Miguel Zurita

Il y a à peine trois ans, les sœurs Boulay faisaient tout juste leur entrée dans l’univers de la musique québécoise. Rien ne laissait présager le tour que prendrait leur carrière en peu de temps alors qu’elles sont sur toutes les scènes, dont celle du Festival de la gibelotte le 8 juillet prochain.

Stéphanie et Mélanie Boulay ont commencé leur carrière duo en remportant le concours Francouvertes en 2012. Quelques mois plus tard, elles offraient leur premier album Le poids des confettis qui a remporté deux Félix au Gala de l’ADISQ 2013.

Depuis trois ans, leur univers est devenu un véritable feu roulant avec des prestations un peu partout au Québec comme à la télévision lors de la finale de l’émission La Voix 2014 et un spectacle à la place des festivals, le 19 juin dernier, dans le cadre des FrancoFolies de Montréal.

« Mon Dieu! Les choses sont allées tellement vite, s’exclame Mélanie. Personne ne peut s’attendre à ça. Cela faisait des années que nous tentions de nous faire connaître chacune de notre côté et nous avions décidé de continuer ensemble ce rêve. »

Elles sont complémentaires, croit-elle, autant sur scène que lors de la composition de nouvelles chansons. « On utilise les forces et les faiblesses l’une de l’autre », explique l’artiste.

Du vieux et du neuf

Elles seront au Festival de la gibelotte pour présenter les compositions de ce premier album, le 8 juillet prochain. Le duo sera accompagné de musiciens et présentera des versions plus épurées. « On veut faire le party et il y aura plein de nuances. »

Les chanteuses offriront également plusieurs nouvelles compositions puisqu’elles planchent actuellement sur les titres de leur deuxième opus, dont la date de sortie n’est pas encore connue.

La jeune femme est contente de s’impliquer tout comme sa sœur dans toutes les étapes de création de l’album et de la pochette. Elle pense d’ailleurs que ce nouveau projet les représente en raison des harmonies vocales et des instruments qui s’y retrouvent.

Il s’agit de leur signature en quelque sorte, pense-t-elle, mais avec une touche de maturité. Le premier disque s’attardait à la nostalgie. Pour le deuxième, les textes sont plus axés au rapport à la maison, d’être dans ses valises et de s’ennuyer des gens qu’on aime, décrit l’artiste.

« C’est plus enrobé, plus arrangé. Nos textes font moins petites filles. Nous avons assez appris dans les trois dernières années. Nous sommes devenues des femmes et nous savons maintenant comment leader un projet. On est aussi des business girl. On a une compagnie et ça se sent », conclut-elle.

La première partie des auteures-compositrices-interprètes sera assumée par l’artiste de la région Antoine Lachance qui a fait partie des finalistes lors de la dernière édition du Festival international de la chanson de Granby à l’automne 2014.

Pour de l’information ou des billets, les gens peuvent se rendre sur le site Internet du Festival de la gibelotte au www.festivalgibelotte.qc.ca.

image