26 avril 2018
Festival-concours de musique classique Pierre-De Saurel
Un record de musiciens pour la 16e édition
Par: Julie Lambert

Près de 250 jeunes musiciens de partout à travers la province participeront à la 16e édition du Festival-concours de musique classique Pierre-De Saurel. (Photo : Pascal Cournoyer)

Près de 250 musiciens participeront à la 16e édition du Festival-concours de musique classique Pierre-De Saurel. Les quelques nouveautés préparées par l’organisation ont su attirer les participants de tous âges que le public pourra voir à l’oeuvre du 3 au 13 mai.

La directrice générale de la Maison de la musique et instigatrice de l’événement, Rachel Doyon, souligne que les compétitions interprovinciales auront lieu au Marché des arts Desjardins, à la Maison des gouverneurs et aux installations de la Maison de la musique, sur la rue George.

« Nous aurons un gros nombre de participants avec 250 comparativement à environ 180 l’an dernier. On est pas mal fiers. Les gens y croient et on espère qu’ils vont continuer de le faire. C’est une belle expérience pour les participants de vivre autre chose puisqu’ils doivent souvent être seuls à étudier et ils pourront voir qu’ils sont plusieurs dans ce cas », affirme Mme Doyon.

Au lieu d’un président d’honneur, l’organisation mise plutôt sur un Lauréat-Ambassadeur. Le premier à assurer ce rôle sera le pianiste Guillaume Martineau, lauréat du Festival-concours en 2004. Il sera présent lors de la Grande finale Desjardins le 13 mai prochain.

« On s’attache beaucoup à nos lauréats. On les réengage pour plusieurs de nos événements. On trouve important de les suivre. Le Festival leur apporte beaucoup de notoriété et aussi une façon de valoriser la musique classique. L’événement permet de voir les jeunes à l’œuvre et de voir que nos lauréats réussissent et sont bien vivants sur la scène, cela nous donne beaucoup de fierté », se réjouit-elle.

Le Lauréat-Ambassadeur a souligné son affection pour l’événement et son importance pour les jeunes musiciens. Le lien tissé avec les organisateurs et la communauté est inébranlable depuis sa participation en 2004.

« En comparaison à tous les autres concours auxquels j’ai participé, il n’y a pas de communauté avec laquelle je suis resté plus accroché que celle du Festival de Sorel. Le mot communauté est bien choisi, car il y a autour du Festival un ensemble varié de gens qui partagent tous quelque chose en commun, c’est-à-dire l’amour de la musique. Et chacun participe à ce partage de sa propre manière », confie le pianiste.

Pas de temps mort

Encore cette année, plusieurs volets seront présentés du 3 au 13 mai. On retrouve dans la programmation le volet Festival- SOLO ainsi que celui Festival – Jury sur la route. Près d’une centaine de jeunes des écoles Au Petit Bois, Sainte-Victoire, Saint-Ours et Monseigneur-Prince à Saint-Robert ainsi que les élèves de Louise Marcotte participeront à ce dernier volet.

Il y aura aussi le volet CONCERTO pour piano et pour violon qui offrira au gagnant l’opportunité de jouer, en octobre prochain à Scarborough en Ontario, avec le chef d’orchestre Norman Reintamm qui dirige la Cathedral Bluffs Symphony Orchestra.

La présidence du jury est assumée par Yves Parenteau. Les juges seront Julie Triquet, Frédéric Demers, Richard Raymond, Serhiy Salov, Michel Beauchamps et Marie-Josée Lord. Plusieurs prix et bourses seront octroyés lors de l’événement dont une entrevue avec Grégory Charles à son émission Montréal matin pour le lauréat ou la lauréate de l’édition 2018.

Pour connaître l’horaire complet des spectacles ouverts gratuitement au public, les gens peuvent se rendre au www.maisondelamusique.org.

image