26 novembre 2019
Un réapprovisionnement prioritaire des fermes est réclamé
Par: Sébastien Lacroix
Des producteurs ont circulé en tracteur dans les rues de Montréal pour se faire entendre devant les bureaux du CN.
Photo gracieuseté

Des producteurs ont circulé en tracteur dans les rues de Montréal pour se faire entendre devant les bureaux du CN. Photo gracieuseté

L’UPA de la Montérégie réclame un réapprovisionnement prioritaire et immédiat des entreprises agricole en gaz propane à la suite de l’annonce de la reprise des activités ferroviaires du Canadien National prévue mercredi dès 6h.

C’est que la majorité des entreprises agricoles utilisent le gaz propane afin d’opérer quotidiennement : séchoir des grains, chauffage de bâtiments pour animaux, serres, etc. L’approvisionnement insuffisant en gaz propane occasionne déjà pour plusieurs fermes des pertes financières de centaines de milliers de dollars, notamment chez les producteurs de grains qui sont en période de récolte. Une pointe durant laquelle la demande en propane est énorme, faisant pratiquement doubler la demande de la province.

« Je tiens à saluer l’engagement, mais surtout le courage des familles agricoles. L’année 2019 peut être qualifiée de désastreuse… Néanmoins, le mouvement de solidarité spontané auquel nous avons assisté ces derniers jours, tout type de production confondu, témoigne de la vigueur de notre syndicalisme agricole. Nous demandons maintenant aux dirigeants du CN et aux distributeurs de gaz propane de réapprovisionner prioritairement les entreprises agricoles qui sont actuellement largement éprouvées », réagit Christian St-Jacques, président de l’UPA de la Montérégie.

image