2 mai 2016
Un projet immobilier de 3 M$ à Sainte-Anne-de-Sorel
Par: Sarah-Eve Charland
Le projet des Appartements au pays du Survenant devrait voir le jour d’ici le printemps 2017 à Sainte-Anne-de-Sorel. | Gracieuseté

Le projet des Appartements au pays du Survenant devrait voir le jour d’ici le printemps 2017 à Sainte-Anne-de-Sorel. | Gracieuseté

Le projet des Appartements au pays du Survenant devrait voir le jour d’ici le printemps 2017 à Sainte-Anne-de-Sorel. | Gracieuseté

Le projet des Appartements au pays du Survenant devrait voir le jour d’ici le printemps 2017 à Sainte-Anne-de-Sorel. | Gracieuseté

Le projet des Appartements au pays du Survenant devrait voir le jour d’ici le printemps 2017 à Sainte-Anne-de-Sorel. | Gracieuseté

Le projet des Appartements au pays du Survenant devrait voir le jour d’ici le printemps 2017 à Sainte-Anne-de-Sorel. | Gracieuseté

Le projet des Appartements au pays du Survenant devrait voir le jour d’ici le printemps 2017 à Sainte-Anne-de-Sorel. | Gracieuseté

Le projet des Appartements au pays du Survenant devrait voir le jour d’ici le printemps 2017 à Sainte-Anne-de-Sorel. | Gracieuseté

Un projet d’envergure d’une résidence pour personnes retraitées, estimé à 3 M$, verra le jour d’ici le printemps 2017 à Sainte-Anne-de-Sorel.

Publicité
Activer le son

Le promoteur immobilier Gaétan La Madeleine est à la tête de ce projet nommé Les Appartements au pays du Survenant. Même s’il se lance pour la première dans la construction d’une résidence pour personnes retraitées, il n’en est pas à sa première expérience immobilière. Il a participé, entre autres, à la construction des condos Le Château près de l’Hôtel de la Rive.

Ces résidences auront pignon sur rue au 4, rue Alfred-Caisse, soit l’un des derniers terrains disponibles sur le bord du fleuve Saint-Laurent dans la région. Un des deux phares de Sainte-Anne-de-Sorel est situé sur ce terrain.

« C’est une occasion unique. La plupart des propriétés sur le bord de l’eau sont destinées aux personnes aisées. Mon projet donnera accès à l’eau à un plus grand nombre de personnes », affirme M. La Madeleine.

Malgré la forte concurrence dans le domaine des résidences pour aînés, il croit pouvoir se démarquer grâce à son emplacement et aux prix offerts. Les appartements pourront se louer entre 1200$ et 1550$ par mois.

« On a décidé de ne pas offrir les services qu’on retrouve ailleurs comme les femmes de ménage ou les coiffeurs. Ça va permettre aux personnes d’avoir une résidence à un prix abordable sur un site magnifique. On va se démarquer de cette façon », croit-il.

Ce projet prendra la forme de 16 appartements dédiés à des personnes retraitées. On retrouvera sur le site un garage, un jardin et même un parc pour les enfants. La propriété s’étend sur près de 150 000 pieds carrés. La construction devrait commencer d’ici quelques semaines et se terminer pour le printemps 2017.

Le promoteur immobilier souhaite par la même occasion prendre une tangente dans ces activités commerciales en demeurant propriétaire. « Mes enfants ne s’intéressent pas vraiment à la construction. En gardant des immeubles qui se louent, je pourrai laisser un legs à mes enfants. »

image