15 mai 2018
Un projet de loi pourrait assurer des emplois chez Alstom à Sorel-Tracy
Par: Sarah-Eve Charland

Le Syndicat des travailleurs d'Alstom transport espère que la production des trains Azur sera accélérée. (Photo : Archives)

Le Syndicat des travailleurs d’Alstom transport (CSN) a applaudi le dépôt d’un projet de loi demandant d’accélérer la deuxième vague de production des trains Azur pour le métro de Montréal. Le projet de loi a été déposé à l’Assemblée nationale le 15 mai.

« Nous saluons ce geste du gouvernement qui marque définitivement la volonté annoncée de procéder plus vite que prévu à la production des trains Azur. […] Il en va de l’avenir de centaines d’emplois spécialisés chez Bombardier à La Pocatière et Alstom à Sorel-Tracy », affirme le vice-président de la FIM-CSN, André Miousse.

Il espère que le tout soit adopté avant la fin de la session parlementaire et ainsi avant les élections provinciales.

« Ce qu’on comprend de ce dépôt, c’est que le gouvernement a bon espoir de pouvoir devancer la continuité du contrat du Consortium Bombardier-Alstom. Nous demandons à l’opposition de nous entendre, de ne pas tomber dans la partisanerie et de travailler avec diligence dans ce dossier. C’est un enjeu qui touche à la fois la question de l’emploi, mais aussi la vitalité économique de deux régions du Québec », conclut André Miousse.

Le contrat des trains a été octroyé il y a quatre ans. La commande a été, par la suite, repoussée jusqu’en 2036 par la Société du transport de Montréal (STM). Ce contrat vise à remplacer les trains du métro de Montréal qui ont été construits dans les années 1970.

image