2 janvier 2019
Né le 1er janvier à 14 h 55
Un premier bébé de l’année en parfaite santé
Par: Katy Desrosiers

Jinny Francœur et David Richard De Rapp, les parents de Jake Francoeur De Rapp, le bébé de l'année 2019 Photo Pascal Cournoyer | Les 2 Rives ©

Le petit Jake Francœur De Rapp, né le 1er janvier à 14 h 55, est le premier bébé de l’année à l’Hôtel-Dieu de Sorel. Les parents, David Richard De Rapp et Jinny Francoeur sont comblés par ce premier enfant de 7 lb, 13 oz et 52,5 cm, qui est en parfaite santé.

La date prévue de l’accouchement était le 30 décembre, mais la maman mentionne qu’elle, son conjoint et toute la famille envisageaient qu’elle pouvait accoucher le premier jour de 2019. Le couple a préféré passer un temps des Fêtes à la maison, sans trop de sorties, comme le travail et les contractions avaient débuté quelques jours avant le Nouvel An.

« On se doutait que ça pouvait arriver. Tout le monde nous disait que ça allait être le bébé de l’année. La famille en riait et certains pariaient », mentionne le papa. Le couple est seul à l’unité des naissances. Aucun autre accouchement n’a eu lieu au cours des derniers jours. Ils étaient ainsi assurés d’avoir le bébé de l’année.

Lorsque le couple a appelé la famille pour annoncer la nouvelle, plusieurs proches étaient sous le choc. « Quand je les ai appelés pour leur dire que je ne serais pas au souper, ils m’ont demandé pourquoi. Je leur ai dit qu’ils pouvaient venir voir le bébé. Ils ont raccroché! », lance David Richard De Rapp. Jinny Francœur affirme que 15 minutes plus tard, il y avait une file pour voir le petit garçon.

La maman explique que l’accouchement s’est bien déroulé. Le couple est arrivé à l’hôpital à 3 h du matin le 1er janvier. « On n’avait pas avisé la famille. Je ne pensais pas qu’ils me garderaient quand on est arrivés. Mais finalement, quelques heures plus tard, avec 45 minutes de poussées, j’ai accouché », explique Jinny Francœur.

Elle croit que son conjoint était probablement plus nerveux qu’elle. « Je le comprends, c’est stressant pour un homme. Tu vois la personne que tu aimes avoir mal pendant des heures et des heures. Il essayait de faire quelque chose, mais en même temps, il ne pouvait rien faire », précise la jeune maman. Elle ajoute qu’il n’y a pas de mots pour décrire la sensation ressentie lorsque l’équipe médicale a déposé son fils sur sa poitrine pour la première fois.

Questionnés sur leur désir d’avoir d’autres enfants, bien que la grossesse et l’accouchement se soient bien déroulés et que l’adaptation avec le nouveau-né se fait bien, les parents verront dans le futur s’ils souhaitent ajouter un autre membre à leur petite famille.

image