28 juillet 2015
Un possible règlement de compte tourne au vinaigre
Par: Julie Lambert
Denis Métivier, 37 ans, a comparu ce matin au palais de justice de Sorel-Tracy. | Photo:TC Média – Julie Lambert

Denis Métivier, 37 ans, a comparu ce matin au palais de justice de Sorel-Tracy. | Photo:TC Média – Julie Lambert

Un des accusés dans l’affaire d’introduction par effraction sur le boulevard Fiset, Dave Batten, demeurera détenu pour la suite des procédures. | Photo: TC Média - Sarah-Eve Charland

Un des accusés dans l’affaire d’introduction par effraction sur le boulevard Fiset, Dave Batten, demeurera détenu pour la suite des procédures. | Photo: TC Média - Sarah-Eve Charland

Jordan Guérin, 19 ans, a comparu hier au palais de justice de Sorel-Tracy. | Photo: TC Média - Sarah-Eve Charland

Jordan Guérin, 19 ans, a comparu hier au palais de justice de Sorel-Tracy. | Photo: TC Média - Sarah-Eve Charland

Une introduction par effraction a eu lieu sur le boulevard Fiset cette nuit à Sorel-Tracy. | Photo: Gabriel Martineau

Une introduction par effraction a eu lieu sur le boulevard Fiset cette nuit à Sorel-Tracy. | Photo: Gabriel Martineau

Une introduction par effraction a eu lieu sur le boulevard Fiset cette nuit à Sorel-Tracy. | Photo: Gabriel Martineau

Une introduction par effraction a eu lieu sur le boulevard Fiset cette nuit à Sorel-Tracy. | Photo: Gabriel Martineau

Une introduction par effraction a eu lieu sur le boulevard Fiset cette nuit à Sorel-Tracy. | Photo: Gabriel Martineau

Une introduction par effraction a eu lieu sur le boulevard Fiset cette nuit à Sorel-Tracy. | Photo: Gabriel Martineau

Une introduction par effraction a eu lieu sur le boulevard Fiset cette nuit à Sorel-Tracy. | Photo: Gabriel Martineau

Une introduction par effraction a eu lieu sur le boulevard Fiset cette nuit à Sorel-Tracy. | Photo: Gabriel Martineau

Une introduction par effraction a eu lieu sur le boulevard Fiset cette nuit à Sorel-Tracy. | Photo: Gabriel Martineau

Une introduction par effraction a eu lieu sur le boulevard Fiset cette nuit à Sorel-Tracy. | Photo: Gabriel Martineau

Une introduction par effraction a eu lieu sur le boulevard Fiset cette nuit à Sorel-Tracy. | Photo:TC Média – Pascal Cournoyer

Une introduction par effraction a eu lieu sur le boulevard Fiset cette nuit à Sorel-Tracy. | Photo:TC Média – Pascal Cournoyer

Une introduction par effraction a mal tourné le 27 juillet dernier, dans une résidence située au 3529 boulevard Fiset à Sorel-Tracy, alors que quatre individus ont tenté d’intimider un couple dans ce qui semble être un règlement de compte. Cinq personnes ont été arrêtées et ont comparu au palais de justice de Sorel-Tracy.

Selon les détails révélés en Cour par la police, un homme et une femme dans la vingtaine s’apprêtaient à prendre une douche et à se coucher quand ils ont entendu du bruit. Quatre suspects se sont introduits par la porte arrière de la maison et ont demandé à avoir leurs téléphones cellulaires.

Ne voulant pas coopérer, le propriétaire de la résidence a décidé de se défendre et a échangé des coups avec un des individus. Pris de panique, deux d’entre eux ont pris la fuite tandis qu’un autre a aspergé tout le monde de poivre de Cayenne avant de prendre les jambes à son cou.

Le dernier a profité de l’appel au 911 de l’occupant de la maison pour sortir de la maison. Les policiers arrivés sur les lieux ont parlé aux deux victimes avant de les transporter à l’hôpital pour traiter les blessures de l’homme, dont plusieurs ecchymoses, une coupure sous l’œil et des éraflures à la suite de sa bataille.

Les policiers ont ratissé le secteur près de la maison et le bois, situé en arrière de la maison. Ils y ont retrouvé un des accusés. Deux autres ont été arrêtés dans un taxi près des lieux tandis qu’un troisième se cachait dans l’appartement d’une femme à Massueville.

Cette dernière a alerté les policiers de sa présence. La dernière personne, la conductrice du véhicule qui a conduit les individus, a été arrêtée deux jours plus tard grâce aux aveux des accusés.

Aveux incriminants

Cinq individus, Dave Batten 20 ans de Saint-Joseph-de-Sorel, Jordan Guérin 19 ans de Sorel-Tracy, Denis Métivier 37 ans de Massueville, Maggie Chapdelaine 21 ans de Sainte-Victoire-de-Sorel et un jeune mineur sont les accusés dans cette affaire.

Selon leurs aveux aux policiers dévoilés au juge lors de leur enquête sur remise en liberté, les accusés auraient agi ainsi pour de l’argent. Une autre personne, que les policiers n’ont pas rencontrée et qui n’était pas avec eux lors de l’incident, leur aurait demandé d’intimider l’occupant de la maison, a mentionné en Cour l’enquêteuse de la Sûreté du Québec, Valérie Gagnon.

Batten, Métivier et Guérin font face à plusieurs chefs d’accusation, dont voies de fait, introduction par infraction, possession d’armes prohibées et de complot. Chapdelaine fait quant à elle face à trois chefs d’accusation, soit introduction par effraction et complot.

Quatre des accusés, Batten, Chapdelaine, Métivier et Guérin, ont défilé devant le juge Denys Noël, le 30 juillet dernier, pour leur enquête sous remise en liberté. Plusieurs proches étaient dans la salle lors de leur comparution et ont fondu en larmes.

L’enquête de Dave Batten a été remise au 24 août tandis que Mme Chapdelaine a pu retrouver la liberté en attendant les procédures. Les deux autres accusés, Guérin et Métivier, demeureront détenus jusqu’à leur retour devant la Cour, respectivement le 7 et le 24 août.

Selon le juge Noël, la gravité de l’incident, la violence gratuite perpétrée sur les occupants, les antécédents et l’absence de remords de certains accusés sont des facteurs aggravants qui l’empêchaient d’accorder leur libération.

image