17 avril 2019
Don de 9000 $ de deux dignitaires
Un pas de plus vers l’obtention d’une auberge du cœur dans la région
Par: Katy Desrosiers
Le comité de travail pour le projet de la Maison L'Ancrage Pierre-De Saurel a reçu 8000 $ du député Jean-Bernard Émond. 
Photo Katy Desrosiers | Les 2 Rives ©

Le comité de travail pour le projet de la Maison L'Ancrage Pierre-De Saurel a reçu 8000 $ du député Jean-Bernard Émond. Photo Katy Desrosiers | Les 2 Rives ©

Des dons de 8000 $ du député Jean-Bernard Émond et de 1000 $ des Chevaliers de Colomb ont été réalisés pour le projet d’hébergement jeunesse communautaire temporaire sur le territoire de la MRC de Pierre-De Saurel. Plusieurs acteurs du milieu ont réitéré leur appui au projet de la Maison L’Ancrage Pierre-De Saurel.

À lire aussi: Une auberge du cœur pour les jeunes de 16 à 23 ans verra le jour à Sorel-Tracy

Depuis deux ans, plusieurs intervenants travaillent pour implanter une auberge du cœur dans la région pour venir en aide aux jeunes de 16 à 23 ans en difficulté qui auraient besoin d’un logis pour quelque temps et d’aide afin de bien s’intégrer dans la communauté.

Un sondage a été réalisé dans les derniers mois, auprès de jeunes, parents, intervenants et citoyens de la région. Selon le groupe de travail derrière le projet, issu de la Table de concertation jeunesse du Bas-Richelieu, les résultats démontrent la nécessité d’une telle ressource.

Jean-Bernard Émond s’est rappelé d’une rencontre avec les responsables du projet. « Je me souviens être sorti avec beaucoup d’empathie et une grande reconnaissance pour ce que vous vous apprêtez à faire, leur a-t-il dit. On s’est rendu compte qu’il est inconcevable que des jeunes doivent parcourir des kilomètres pour aller à Saint-Hyacinthe ou à Longueuil pour avoir recours à de tels services. Les jeunes sont notre richesse la plus précieuse et il est essentiel de leur fournir toutes les ressources nécessaires pour leur permettre de prendre leur envol. »

Le Grand Chevalier au conseil 2914 Saint-Joseph – Tracy, Denis Tremblay, a affirmé que les Chevaliers de Colomb remettront au moins 1000 $ pour le projet dans la prochaine année puisqu’il priorise la jeunesse.

Le maire de Sorel-Tracy, Serge Péloquin, est convaincu que cette ressource répondra aux besoins exprimés par les parents et les jeunes qui vivent des difficultés d’intégration, mais aussi par les intervenants communautaires qui travaillent avec cette clientèle. Il a tenu a témoigner du soutien de la Ville. Le préfet de la MRC de Pierre-De Saurel, Gilles Salvas, s’est aussi dit heureux de constater que le projet est en voie de se concrétiser.

Des témoignages révélateurs

Dominique Denoncourt, intervenante jeunesse à la Maison La Source, a déjà dû recommander des jeunes femmes à des ressources à l’extérieur pour qu’elles puissent recevoir de l’aide plus spécifique.

Nicole Teasdale, directrice générale de Justice alternative Pierre-De Saurel, s’est déjà retrouvée devant un jeune qui ne savait pas où dormir le soir même. « Il s’était pogné avec son beau-père, ne pouvait pas retourner chez sa mère, et se disait que s’il retournait chez des amis, il allait recommencer à consommer. J’ai aussi souvenir de jeunes, il n’y a pas si longtemps, qui devaient s’installer dans des motels. Cet été, un père m’a téléphoné parce qu’il venait d’apprendre que son fils, à qui il ne parlait plus, dormait sur un banc au parc Regard-sur-le-Fleuve. Il voulait seulement que son fils soit en sécurité. Lorsque les jeunes ont un endroit pour s’ancrer, c’est plus facile pour eux par la suite de s’intégrer dans la communauté », explique Mme Teasdale.

Un nouveau conseil d’administration a été formé lors de l’assemblée de fondation de l’organisme le 15 avril. Celui-ci poursuivra les démarches pour l’implantation future de cette auberge du cœur.

image