2 octobre 2019
Soirée-bénéfice de la Fondation Hôtel-Dieu de Sorel
Un objectif de 75 000 $ pour la radiologie et la gynécologie
Par: Katy Desrosiers

La présidente-directrice générale du CISSS de la Montérégie-Est, Louise Potvin (au centre), accompagnée des présidents d'honneurs de la campagne, ainsi que de la directrice générale et du président de la Fondation Hôtel-Dieu de Sorel. Photo Katy Desrosiers | Les 2 Rives ©

La Fondation Hôtel-Dieu de Sorel tiendra sa soirée-bénéfice annuelle le mercredi 6 novembre dès 18 h, au Complexe 180, afin d’amasser des fonds pour sa campagne 2019-2022 portant sur la laparoscopie et l’échographie. L’objectif, lors de la soirée, est d’amasser 75 000 $.

Dans la campagne triennale, on espère amasser 515 000 $ pour procéder à l’acquisition d’un échographe polyvalent qui permettra d’augmenter le nombre d’échographies par jour et de limiter les déplacements des usagers d’une salle à l’autre. Ce nouvel appareil offre une meilleure qualité d’image, est plus facile d’utilisation et permet de faire tout type d’examens, ce qui n’est pas possible avec les équipements actuels. Aussi, ce type d’appareil permettra, au bloc opératoire, particulièrement en gynécologie, de réaliser de multiples interventions. Il permettra également de réduire la durée d’hospitalisation et la douleur postopératoire.

Les présidents d’honneur de la campagne, qui se déroulera sur trois ans, sont le gynécologue-obstétricien et chef de département, Dr Oleg Soroko, le radiologiste et chef de département, Dr Hoang Duong, la directrice générale des Sables Collette, Julie Collette, et le propriétaire de Danis Construction, Pierre Millette. La directrice générale de la Fondation, Nathalie St-Germain, explique avoir ciblé Mme Collette et M. Millette puisqu’en tant qu’entrepreneurs et aussi parents, ils représentent bien la population de la région. Ces deux derniers s’entendent pour dire qu’il est important de consolider les services en région, et donc, d’aller chercher de l’argent pour s’assurer de garder les médecins spécialistes ici.

Dr Hoang Duong explique que pour l’instant, son département utilise un échographe emprunté. « Le troisième échographe, il est emprunté à Pierre-Boucher et il arrive à sa fin de vie. Le projet, c’est donc d’en avoir un pour le remplacer. Avec l’appareil, on peut faire bien plus que des échographies pour les bébés. On peut regarder les organes, les artères et les veines pour mener à un diagnostic. Avec un nouvel équipement, on pourra offrir un meilleur service à la population », souligne-t-il.

La présidente-directrice générale du Centre de santé et de services sociaux (CISSS) de la Montérégie-Est, Louise Potvin, explique que les nouveaux équipements permettront de réaliser 5000 examens de plus par an. L’objectif est de ramener le délai d’attente en imagerie à trois mois, alors qu’il est actuellement de cinq ou six mois. « Amasser 515 000 $ pour les deux équipements, c’est tout un défi, mais j’ai réalisé avec les années qu’il n’y a rien d’insurmontable pour l’Hôtel-Dieu et la Fondation », a-t-elle lancé.

Le menu de la soirée sera concocté par les chefs Claudia Saucier de Traversy Traiteur et Marcel Boulet du restaurant Le Fougasse.

Des billets pour la soirée sont déjà disponibles auprès de la Fondation au 450 746-6003 ou par courriel au info@fondationhoteldieusorel.org.

image