3 juin 2021
Développé grâce à l’appui de Desjardins
Un nouvel outil d’aide à la décision pour les agriculteurs en conception
Par: Jean-Philippe Morin

Un nouvel outil via une application mobile sera créé afin d’aider les agriculteurs à adopter de bonnes habitudes environnementales. Photo Katy Desrosiers | Les 2 Rives ©

Un outil unique d’aide à la décision, qui fournira aux agriculteurs un portrait précis de leurs pratiques, est présentement en conception afin de les aider à adopter de bons comportements environnementaux.

Publicité
Activer le son

La Chambre de développement agricole de Richelieu et son commissaire agricole Alain Beaudin ont poursuivi leurs efforts afin de trouver des partenaires financiers pour soutenir les travaux de la plateforme de télématique appliquée, qui prendra la forme d’une application mobile.

« Desjardins, un fidèle allié du milieu agricole, a répondu à l’appel lancé. Avec cette force financière, nous saurons mener à bien la phase 1 du projet », annonce fièrement M. Beaudin.

Cette plateforme de télématique permettra de quantifier le nombre de crédits carbone que les agriculteurs pourraient émettre sur le marché du carbone grâce aux différentes actions qu’ils ont entreprises pour diminuer leur empreinte écologique.

La mission de ce projet est donc de déterminer le nombre de crédits carbone que les agriculteurs peuvent transiter dans le système d’échange de droits d’émission de gaz à effet de serre (marché du carbone).

Ce marché du carbone a été implanté par le gouvernement du Québec en 2013 et lié à celui de la Californie en 2014. Ces droits d’émission de gaz à effet de serre peuvent être ensuite achetés par des entreprises qui en émettent trop.

« Par exemple, un agriculteur qui posera des haies brise-vent, une bande riveraine ou réduira ses pesticides pourra récolter des crédits carbone qu’il pourra ensuite vendre à une grosse entreprise qui émet des gaz à effet de serre », illustre Alain Beaudin.

Selon le commissaire agricole, cette nouvelle initiative témoigne de la volonté de la Chambre de développement agricole de Richelieu et de Desjardins de demeurer des catalyseurs de changement dans le développement agricole présent et futur de notre région.

« Depuis plusieurs années déjà, Desjardins appuie les efforts du milieu agricole dans la mise en place de solutions innovantes et de projets porteurs pour le milieu. Les agriculteurs savent que leur volonté d’agir dans une perspective de développement durable trouve un écho favorable chez Desjardins. Nous partageons ce leadership et ces valeurs qui permettent d’explorer de nouvelles façons de faire avec l’objectif de préserver et de pérenniser les ressources », de conclure Pierre Desgranges, directeur général de la Caisse Desjardins Pierre-De Saurel.

La phase 2 du projet sera réalisée cet automne.

image