26 mai 2021
Ouverture de la Maison Oxygène Saurel
Un nouveau service d’accompagnement pour les pères en difficulté
Par: Alexandre Brouillard

La Maison Oxygène Saurel est située au sous-sol de la Maison Le Passeur au 113, rue Charlotte, à Sorel-Tracy. Photo Pascal Cournoyer | Les 2 Rives ©

La Maison Oxygène, située au 113, rue Charlotte, à Sorel-Tracy, ouvre officiellement ses portes. Cette ressource d’hébergement et de soutien communautaire est destinée aux pères vivant des difficultés personnelles familiales ou conjugales, qui ont leurs enfants et qui souhaitent se reprendre en main.

Publicité
Activer le son

« Nous sommes très heureux de l’ouverture d’une maison dédiée à aider des pères et leurs enfants de la région, lance d’emblée Louise Plante, directrice générale de la Maison Le Passeur et de la Maison Oxygène Saurel. Cette nouvelle maison est complémentaire à la Maison Le Passeur et elle nous permet de prendre l’expansion que nous souhaitons depuis quelques années déjà. »

La Maison Oxygène Saurel sera la 17e du réseau Oxygène au Québec. Situé au sous-sol de la Maison Le Passeur, l’organisme pourra accueillir trois pères et leurs enfants simultanément. Sur place, des intervenants spécialisés offriront et encadreront les pères et leurs enfants dans l’amélioration ainsi que dans la consolidation des liens père-enfant.

« Nous voulons aider les pères qui n’ont pas d’endroit où loger et qui sont animés par une volonté de prendre soin de leurs enfants de renforcer les liens tissés avec eux. Un séjour à la Maison Oxygène permet aux pères de trouver un équilibre dans un cadre sécurisant. Nous voulons aider des hommes qui s’efforcent de trouver des pistes de solution afin de s’engager dans la quête du mieux-être », précise Mme Plante.

La directrice du réseau Maison Oxygène, Christine Fortin, ajoute que l’organisme désire offrir la possibilité aux pères de rêver à un projet de vie avec leurs enfants. « Nous offrons une bouffée d’air frais aux pères, pour qu’ils puissent respirer et mieux repartir. De plus, nous favorisons plusieurs valeurs, telles que la reconnaissance et l’importance des deux parents pour les enfants », ajoute-t-elle.

« On travaille en coparentalité. Nous portons la conviction que les pères ont la capacité de jouer leur rôle parental et on croit au principe d’équité entre les deux parents, précise Mme Fortin. Cela se traduit au sein des équipes de travail qui sont mixtes. Nous croyons que les hommes et les femmes ont la même importance dans la vie des enfants. »

L’intervenante ressource du nouvel organisme, Cathy Bernatchez, précise que l’équipe de la Maison Oxygène Saurel travaillera conjointement avec d’autres organismes de la région, dont le Carrefour naissance-famille. « Nous devons offrir les meilleurs services possible, et ce, en équipe s’il le faut. Nous ne sommes pas des thérapeutes, mais bien des coachs qui soutiennent les pères dans leur plan de vie », précise-t-elle.

Une maison bien équipée

Alors que les pères et les enfants présents pourront compter sur une équipe de professionnels dévoués, l’organisme sera bien équipé et au goût du jour.

« Chaque famille disposera d’une chambre avec plusieurs lits, une cuisine toute équipée, une salle de lavage, un salon et même un endroit où les enfants pourront s’amuser », détaille Mme Bernatchez.

Le service d’hébergement est d’une durée de trois mois, mais peut être modifié selon la situation de chaque résident et comporte des frais d’hébergement correspondant à 25 % du revenu. Toutefois, le montant par mois ne pourra pas dépasser 350 $. Ces frais incluent la chambre, les lieux communs, l’accès à un réfrigérateur par famille ainsi qu’à certains produits. Les repas ne sont toutefois pas inclus.

« La Maison Oxygène Saurel aura sa propre couleur parce que l’autonomie de chaque acteur du réseau est importante pour nous, souligne Christine Fortin. Le plus important, c’est d’aider les pères qui viendront chercher de l’aide. »

image