29 juin 2021
Un nouveau complexe aquatique d’ici trois ans à Sorel-Tracy
Par: Jean-Philippe Morin

Le directeur général de la Ville de Sorel-Tracy, Carlo Fleury, la ministre déléguée à l’Éducation et ministre responsable de la Condition féminine, Isabelle Charest, le député de Richelieu, Jean-Bernard Émond et le maire de Sorel-Tracy, Serge Péloquin, ont accueilli avec enthousiasme la nouvelle, le 22 juin. Photo Pascal Cournoyer | Les 2 Rives ©

La Ville de Sorel-Tracy profitera d’un nouveau complexe aquatique au 3030, place des Loisirs, terrain adjacent du Club de curling Aurèle-Racine, dès 2024. Le projet sera subventionné en majeure partie, soit 20 des 31 M$, par les gouvernements fédéral et provincial.

Publicité
Activer le son

La demande avait été effectuée par la Ville au Programme d’aide financière aux infrastructures récréatives et sportives (PAFIRS-EMBI) en février 2020. Le projet a été le dernier approuvé le 22 juin dernier. Il est l’un des trois seuls au Québec – parmi les 176 projets acceptés – ayant obtenu la somme maximale en subventions de la part des deux gouvernements, soit 10 M$ du fédéral et 10 M$ du provincial.

« Ce projet permettra aux citoyens de la région de bénéficier d’installations sécuritaires à la fine pointe de la technologie qui les aideront à mener un mode de vie sain et actif », a applaudi la députée fédérale Rachel Bendayan.

« La population doit être active pour avoir une bonne santé physique et mentale. La pandémie a fait ressortir l’importance d’avoir des infrastructures et des ressources pour faire bouger la population », a indiqué pour sa part la ministre provinciale Isabelle Charest.

De son côté, le député de Richelieu, Jean-Bernard Émond, avait du mal à cacher son enthousiasme. « C’est un projet structurant et indispensable pour notre région. Offrir à nos citoyens des installations sportives modernes et de qualité, c’est aussi faire rayonner notre région, dynamiser notre communauté et inciter de nouvelles familles à venir s’installer chez nous », a-t-il souligné.

Quant à la piscine Laurier-R.-Ménard, qui est devenue vétuste, le maire de Sorel-Tracy, Serge Péloquin, a assuré que le bâtiment ne sera pas démoli. « On va continuer d’investir pour lui donner une belle fin de vie utile. On veut le maintenir pour une vocation sportive. On a des projets qui seront dévoilés plus tard », a-t-il mentionné.

Le choix de l’emplacement en face de la piscine actuelle fait suite à une décision unanime du conseil municipal et des membres du comité travaillant sur le projet. Le complexe se trouvera à distance de marche de plusieurs établissements scolaires qui sont fréquentés par près de 3500 élèves. Plusieurs services municipaux y sont aussi présents, ce qui facilitera la gestion et la programmation des activités qui s’y dérouleront. Le terrain est aussi la propriété de la Ville, ce qui signifie qu’aucune acquisition n’est nécessaire.

Des partenaires financiers recherchés

Alors que 20 M$ seront financés, les 11 M$ restants seront payés par la Ville de Sorel-Tracy, qui devra trouver des partenaires privés afin d’alléger le fardeau à la population.

Questionné à savoir si une entreprise privée pouvait s’approprier le nom du bâtiment en échange d’une commandite, le maire Serge Péloquin est resté vague, mais il a assuré que le comité et le conseil de ville travailleront à trouver des montants supplémentaires.

« Des sommes venant de partenaires privés seront les bienvenues. On trouvera une façon de signifier leur présence et leur implication dans le but d’enrichir le projet complet », a-t-il avancé.

Échéancier serré jusqu’en 2024

Un appel d’offres pour l’élaboration d’un programme fonctionnel et technique (PFT) et d’un devis de performance a été lancé le 15 juin dernier pour la réalisation de ce complexe aquatique. Le contrat sera donné au début du mois de septembre.

L’élaboration de documents, qui durera six mois, amène l’équipe de réalisation du projet en mars 2022, moment où l’appel d’offres pour l’entrepreneur-concepteur sera lancé.

« On lui donne quand même beaucoup de temps pour soumissionner puisqu’il arrivera avec une maquette presque finale à nous présenter. En début d’été 2022, on aura un vrai visuel final de ce qu’aura l’air le complexe aquatique », explique Pascal Vertefeuille, qui fait partie du comité pour le projet à la Ville de Sorel-Tracy.

Pour les deux prochaines années, l’entrepreneur pourra alors finaliser ses plans et terminer la construction, alors que la Ville pourra transférer les activités de la piscine Laurier-R.-Ménard pour une mise en service vers la fin de l’été ou le début de l’automne 2024, si tout va bien.

image