4 janvier 2016
Un nombre record de bénévoles pour Opération Nez rouge
Par: Sarah-Eve Charland
Les bénévoles d’Opération Nez rouge ont effectué près de 960 raccompagnements en 2015. | Gracieuseté/Jean-Marc Mainella

Les bénévoles d’Opération Nez rouge ont effectué près de 960 raccompagnements en 2015. | Gracieuseté/Jean-Marc Mainella

Les bénévoles d’Opération Nez rouge ont effectué près de 960 raccompagnements en 2015. | Gracieuseté/Jean-Marc Mainella

Les bénévoles d’Opération Nez rouge ont effectué près de 960 raccompagnements en 2015. | Gracieuseté/Jean-Marc Mainella

Les bénévoles d’Opération Nez rouge ont effectué près de 960 raccompagnements en 2015. | Gracieuseté/Jean-Marc Mainella

Les bénévoles d’Opération Nez rouge ont effectué près de 960 raccompagnements en 2015. | Gracieuseté/Jean-Marc Mainella

Les bénévoles d’Opération Nez rouge ont effectué près de 960 raccompagnements en 2015. | Gracieuseté/Jean-Marc Mainella

Les bénévoles d’Opération Nez rouge ont effectué près de 960 raccompagnements en 2015. | Gracieuseté/Jean-Marc Mainella

La 26e édition d’Opération Nez rouge s’est avérée un succès. Le comité organisateur a enregistré un nombre record de bénévoles. Plus de 265 bénévoles ont réalisé près de 960 raccompagnements.

« C’est un projet de la communauté pour la communauté. Je crois qu’il s’agit de la clé du succès d’Opération Nez rouge. Les gens sont de plus en plus conscientisés et pensent à appeler Nez rouge », affirme la présidente de l’organisme, Myriam Arpin.

Le virage technologique a certainement aidé au succès, croit-elle. En plus d’être présent sur la page Facebook d’Opération Nez rouge, l’organisme a incité la population à télécharger l’application mobile. Les bénévoles devaient aussi s’inscrire sur le site Internet.

Le service a été offert pendant 14 soirs, du 27 novembre au 1er janvier au matin.

Sans les bénévoles, il n’y aurait pas de service, ajoute Mme Arpin, qui remercie les gens ayant pris de leur temps pour assurer le bon fonctionnement du service.

« Certains bénévoles pouvaient investir près de 20 heures par semaine durant les mois de novembre et décembre. Ce serait impossible sans eux. On est chanceux d’avoir ces bénévoles », mentionne-t-elle.

Les températures ont été clémentes, ce qui a permis aux bénévoles d’effectuer leur travail sans embûche. « Ce qui a marqué l’année, ce sont les longs raccompagnements. On a un grand territoire. On couvre toute la MRC Pierre-De Saurel et Saint-Denis-sur-Richelieu. Il y avait beaucoup d’appels dans les villages. »

Des gens généreux

Le service de raccompagnement permet à la Fondation du Cégep de Sorel-Tracy d’amasser des dons. La Fondation soutient les élèves du collège dans leur réussite scolaire.

Selon les premières estimations, Opération Nez rouge a récolté 18 000$ en dons. Les personnes ayant fait appel au service ont donné en moyenne 18$ par raccompagnement.

« Les comptes ne sont pas finaux. On devrait remettre beaucoup plus à la Fondation. C’est très généreux de la part des gens. En ces temps difficiles, ces dons prennent encore plus leur importance. Opération Nez rouge est notre plus grosse activité de financement dans l’année », conclut Mme Arpin.

Opération Nez rouge Sorel-Tracy 2015 en chiffres

960 raccompagnements

Plus de 265 bénévoles

23 282 km parcourus par les bénévoles

Moyenne d’âge des bénévoles : 41 ans

Moyenne de 18$ en dons par raccompagnement

18 000$ en dons

image