6 juin 2018
Sorel-Tracy
Un montant de 45 000$ servira à la rénovation du Centre Sacré-Coeur
Par: Julie Lambert

Le Centre Sacré-Coeur subira des travaux de maintenance au cours des prochains mois. (Photo : Julie Lambert)

Le conseil municipal de Sorel-Tracy a décidé, le 4 juin, de consacrer une somme de 45 000$ à la rénovation du Centre Sacré-Coeur. Plusieurs travaux seront effectués, dont une mise à niveau de la rampe d’accès pour les personnes handicapées à l’arrière.

Publicité
Activer le son

Les travaux prévus sont surtout pour la maintenance du bâtiment public. On prévoit entre autres la mise aux normes de la bâtisse, des travaux de peinture et des réparations de plancher. La première partie du bâtiment a été construite en 1927 et la deuxième, en 1935.

Le Centre Sacré-Coeur est une ancienne école. Il abrite désormais le Service d’urbanisme de la Ville de Sorel-Tracy ainsi que plusieurs dizaines de locaux loués à des organismes et des associations. La somme sera pigée dans l’excédent cumulé affecté de la municipalité.

Dépenses prévues

La Ville de Sorel-Tracy a aussi prévu un montant de 18 000$ pour l’achat de matériel informatique afin de prolonger la vie de certains ordinateurs et pour le remplacement de moniteurs ainsi que de diverses pièces informatiques.

Le conseil a aussi approuvé les candidatures d’artistes dans le cadre de sa politique d’acquisition d’œuvres d’art. Cette dernière a pour but d’encourager l’achat d’œuvres d’artistes régionaux. La Ville de Sorel-Tracy a acheté les œuvres de Michel Belleau (1 650$), Maya F. Dorviller (1 300$), Arianne Clément (1 000$) et Pierre Girard (560$).

Aide aux organismes

Les membres du conseil municipal ont également autorisé une assistance financière et une demande de commandite. Un montant de 1000$ a été offert au Groupe d’entraide Sorel-Tracy dans le cadre de sa campagne de financement « Bâtir l’avenir ». Cette dernière permet de venir en aide aux enfants défavorisés en leur offrant du matériel scolaire. L’Association des artisans du Bas-Richelieu a de son côté obtenu une commandite de 1 500$ pour la tenue de son Salon des métiers d’art 2018.

Le Gib Fest a également reçu une assistance technique d’environ 50 000$ pour des services municipaux lors de la tenue de sa 41e édition qui aura lieu du 6 au 14 juillet. Les organisateurs ont aussi eu l’autorisation notamment de fermer certaines portions des rues du Roi, George, Augusta, du Prince, Cyrille-Labelle et la place Charles-De Montmagny. Le comité organisateur aura également l’usage exclusif de l’allée piétonnière et de son terrain vacant, du carré Royal et ses stationnements périphériques ainsi que des deux stationnements sur la rue Cyrille-Labelle. La Ville a aussi répondu positivement entre autres à leurs demandes pour la tenue d’une vente trottoir, d’activités telles que des spectacles, expositions et vente de produits divers et l’exploitation d’un permis d’alcool jusqu’à 1h sur le site du festival

Un flot de questions

Les citoyens ont été nombreux à poser des questions lors de sa séance publique du 4 juin. Parmi eux, André Philippot a questionné le conseil sur le congédiement de l’ancien directeur général, Mario Lazure, et sur ses intentions pour son remplacement. Il voulait connaître les motifs du conseil, qu’il qualifiait de plutôt vagues, surtout après 22 ans de carrière.

La Ville a annoncé le 9 mai qu’elle avait rompu son contrat avec son directeur général en raison de la rupture du lien de confiance devant exister entre lui et son directeur général. « C’est une décision sérieuse qui a été prise de façon sérieuse et les gens qui sont ici autour de la table ont pris cette décision unanimement. On ne va pas s’étendre sur les raisons. On ne va pas sortir les motifs pour le moment », a réagi le maire de Sorel-Tracy, Serge Péloquin.

image