20 octobre 2017
Un milieu humide accessible grâce à une nouvelle passerelle
Par: Sarah-Eve Charland
L’accès au parc est gratuit au public. | Photos par TC Média - Sarah-Eve Charland

L’accès au parc est gratuit au public. | Photos par TC Média - Sarah-Eve Charland

La passerelle a été construite sur pilotis. | Photos par TC Média - Sarah-Eve Charland

La passerelle a été construite sur pilotis. | Photos par TC Média - Sarah-Eve Charland

La passerelle sur pilotis mesure 1,4 kilomètre. | Photos par TC Média - Sarah-Eve Charland

La passerelle sur pilotis mesure 1,4 kilomètre. | Photos par TC Média - Sarah-Eve Charland

Le guide, André Laliberté, offre aux randonneurs de visiter le parc en découvrant la faune et la flore. | Photos par TC Média - Sarah-Eve Charland

Le guide, André Laliberté, offre aux randonneurs de visiter le parc en découvrant la faune et la flore. | Photos par TC Média - Sarah-Eve Charland

La nouvelle passerelle sur pilotis, qui permet la découverte de milieux humides, a été inaugurée au parc régional des Grèves le 20 octobre.

La passerelle traverse ce secteur, qui ne serait pas accessible autrement, entre le parc régional des Grèves et la Colonie des Grèves. La structure s’étend sur 1,4 kilomètre et est surélevée à deux pieds du sol. Les randonneurs ont maintenant accès à près de 12 kilomètres de sentiers.

« On développe le potentiel de randonnée pédestre. Je souhaite que le parc devienne un endroit récréotouristique où des gens d’ici et des randonneurs aguerris de la Rive-Sud et de Montréal », affirme le directeur général du parc régional des Grèves, Pierre Noël.

L’organisme développera des stratégies pour attirer des touristes afin d’augmenter l’achalandage. En moyenne, entre 25 000 et 30 000 personnes visitent le parc annuellement.

La passerelle permet également de protéger le milieu humide tout en le rendant accessible au public. Il sera maintenant possible durant l’été de traverser entre l’accueil du parc régional des Grèves à Sorel-Tracy et la Colonie des Grèves à Contrecœur.

Ce nouvel aménagement permettra de diminuer la formation de sentiers informels et ainsi éviter la détérioration de la végétation, dont certaines plantes menacées.

Au cours des prochaines semaines, des panneaux d’information seront installés afin de permettre aux adultes et aux enfants d’en apprendre plus sur la forêt.

Le projet représente un investissement de près de 300 000$. La Ville de Sorel-Tracy (150 000$) et l’Agence de Développement économique Canada (130 000$) ont contribué financièrement, ainsi que Rio Tinto Fer et Titane, le Cégep de Sorel-Tracy, Kinéglobe et la Colonie des Grèves.

L’accès au parc est gratuit. Les chalets de services sont ouverts tous les jours de 9h à 17h.

image