24 décembre 2020
Un Longueuillois arrêté à Saint-Roch-de-Richelieu après une poursuite policière
Par: Katy Desrosiers

Un homme de 57 ans de Longueuil a été arrêté à Saint-Roch-de-Richelieu dans la nuit du 23 au 24 décembre à la suite d’une poursuite policière ayant débuté près des Promenades St-Bruno.

Publicité
Activer le son

Peu après minuit, une automobiliste a signalé un véhicule avec un conducteur au comportement indécent sur l’autoroute 30 à Saint-Bruno-de-Montarville. Lorsque les policiers de la Sûreté du Québec (SQ) Autoroutier Candiac ont localisé le véhicule suspect, immobilisé sur l’accotement de l’autoroute, le conducteur était sorti et aurait été surpris en flagrant délit d’action indécente. À la vue des agents, il a pris la fuite avec son véhicule et une poursuite policière a été enclenchée.

Avec le soutien des policiers de la Sûreté du Québec du poste de la MRC de Pierre-De Saurel, le véhicule et le conducteur ont été retrouvés dans un fossé au bout de l’intersection de la rue Côte St-Jean et de la rue Principale à Saint-Roch-De Richelieu.

Selon ce que la SQ a pu constater, le conducteur aurait effectué une embardée alors qu’il ne s’est pas arrêté au bout de l’intersection en T. Les agents ont procédé à son arrestation. L’homme n’a subi aucune blessure. Toutefois, lors des vérifications d’usage, les policiers ont constaté qu’il présentait des symptômes de capacités affaiblies par la drogue. Il a refusé de se soumettre aux épreuves de coordination des mouvements.

Le Longueuillois a été libéré sur promesse de comparaître et devrait revenir devant la justice à une date ultérieure. Il pourrait faire face à des accusations de refus d’obtempérer à un ordre d’un agent de la paix à se soumettre à des épreuves de coordination des mouvements, d’action indécente, de fuite et de conduite dangereuse.

Son permis a été suspendu pour 90 jours et son véhicule saisi pour 30 jours.

image