4 mars 2016
Un jeune de 18 ans accusé d’agression sexuelle sur des mineures
Par: Sarah-Eve Charland
Tommy Lemire est accusé de contacts sexuels et d’agressions sexuelles auprès de jeunes filles âgées de moins de 16 ans. | TC Média - Sarah-Eve Charland

Tommy Lemire est accusé de contacts sexuels et d’agressions sexuelles auprès de jeunes filles âgées de moins de 16 ans. | TC Média - Sarah-Eve Charland

Gardé détenu depuis son arrestation au début du mois de janvier, un jeune homme de 18 ans, Tommy Lemire, fait face à plusieurs chefs d’accusation pour contacts sexuels et agression sexuelle auprès de mineures.

Publicité
Activer le son

En tout, trois victimes alléguées, âgées de moins de 16 ans, ont porté plainte pour contacts sexuels, incitation à des contacts sexuels et agression sexuelle. Ces plaintes ont mené à une douzaine de chefs d’accusation contre Tommy Lemire. Les événements reprochés se seraient déroulés entre juillet 2015 et janvier 2016.

Le père d’une des plaignantes aurait surpris l’accusé dans la chambre de sa fille en plein milieu de la nuit. En constatant son âge, il dit l’avoir poussé à l’extérieur de la maison pour ensuite porter plainte auprès de la police.

« Ça n’a pas d’allure! », s’est-il exclamé à la sortie du palais de justice de Sorel-Tracy le 3 mars. M. Lemire a comparu à ce moment pour de nouvelles accusations de bris de condition.

Il s’agissait de sa huitième présence devant un juge en deux mois. « Il y a toujours de nouvelles accusations. Je vais suivre le dossier jusqu’à la fin. Je ne serai pas rassuré tant que le juge ne le déclare pas coupable », affirme l’homme qui suit le dossier depuis le début des procédures.

L’accusé a subi son enquête de remise en liberté le 12 janvier. La juge Louise Leduc a décidé de le garder détenu jusqu’à la fin des procédures. Le dossier de Tommy Lemire reviendra devant la cour le 14 mars.

La procureure de la Couronne, Me Marie-Josée Bergeron, n’a pas voulu commenter la cause. Le Journal a tenté de joindre l’avocat de l’accusé, Me Réal Quintal, mais ce dernier n’a pas retourné nos appels.

image