14 novembre 2016
Un groupe travaillerait à la survie du TCM comme salle de spectacle
Par: Louise Grégoire-Racicot
DLe Théâtre du Chenal-du-Moine présentera vraisemblablement son dernier spectacle le 8 décembre prochain. | Photo: TC Média - Pascal Cournoyer

DLe Théâtre du Chenal-du-Moine présentera vraisemblablement son dernier spectacle le 8 décembre prochain. | Photo: TC Média - Pascal Cournoyer

Depuis que les frères Mathieu et Vincent Bergeron ont annoncé qu’ils fermaient le Théâtre du Chenal-du-Moine (TCM) en décembre prochain, un groupe de citoyens, chapeauté par la Chambre de commerce et d’industrie Sorel-Tracy, se penche sur la possibilité de rescaper cet espace culturel, a-t-on appris.

On ne connaît pas pour le moment la formule que ces citoyens retiendraient. Mais le groupe serait à la recherche d’une solution qui fasse en sorte que la région ne perde pas la seule salle de spectacle pouvant accueillir 800 spectateurs. Le but est aussi d’y présenter des artistes de grande réputation à prix plus abordable que ceux exigés à l’extérieur de la région.

Pour le moment, une hypothèse de travail veut que le TCM relève du diffuseur Azimut diffusion, qui gère déjà le café-théâtre Les Beaux Instants et la salle Georges-Codling en rénovation. Certains croient que l’organisme, qui est sans but lucratif mais qui a accès à des subventions de la part du ministère de la Culture, pourrait aussi prendre le TCM sous son aile.

Reste à voir qui deviendra propriétaire de cette salle dont les frères Bergeron ont annoncé la mise en vente. Il pourrait s’agir, par exemple, de la MRC de Pierre-De Saurel, de la Ville de Sorel-Tracy, même si le TCM ne se trouve pas sur son territoire, de Sainte-Anne-de-Sorel, d’un organisme indépendant ou de propriétaires immobiliers.

D’autres croient tout au moins que cette bâtisse devrait devenir un équipement supralocal, au même titre, par exemple, que la Maison des gouverneurs sise à Sorel-Tracy. Donc qu’une partie de ses coûts d’entretien et de fonctionnement soit partagée entre les municipalités formant la MRC de Pierre-De Saurel.

Impossible encore de vérifier ces hypothèses de travail. Mais le président de la Chambre de commerce de Sorel-Tracy, Laurent Cournoyer, a confirmé qu’il tentait de former un comité pour explorer diverses avenues pouvant pallier cette fermeture. « Nous n’avons pas encore eu de rencontres formelles. Nous en sommes aux premiers balbutiements. »

M. Cournoyer a dit avoir convié l’Office de tourisme et la municipalité de Sainte-Anne-de-Sorel à ce rendez-vous sur la question.

D’autres réactions suivront dans les prochains jours.

À LIRE AUSSI SUR CE SUJET: Les propriétaires du Théâtre du Chenal-du-Moine mettent la clé sous la porte

image