28 novembre 2017
Un gala agricole axé sur l’innovation
Par: Jean-Philippe Morin

Tous les lauréats de la soirée (Photo: Philippe Manning)

Le président de la Société d’agriculture de Richelieu Denis Godin, le lauréat du Prix Excellence agricole Léandre Charbonneau avec sa femme Monique et la représentante de Desjardins, Mélanie Couture (Photo: Philippe Manning)

La conseillère à la SADC Pierre-De Saurel Lise Gauthier accompagne la lauréate de femme dans le monde agricole Martine Bourgeois. (Photo: Philippe Manning)

Le Gala Excellence agricole Pierre-De Saurel a récompensé une série d’entreprises, d’agriculteurs et d’agricultrices ayant innové au cours des dernières années pour se démarquer , devant quelque 430 convives le 25 novembre à la salle Jani-Ber.

Parmi eux, Léandre Charbonneau a remporté le grand prix de la soirée, soit le Prix Excellence agricole. L’agriculteur de Saint-Louis opère une ferme depuis 1961. Au fil des années, il a enchaîné inventions par-dessus inventions afin d’innover et de toujours être plus performant.

M. Charbonneau s’est montré laconique dans ses commentaires, se contentant de remercier tous ceux qui l’ont aidé.

Depuis 10 ans, son fils Éric a pris la relève. La ferme de Léandre Charbonneau, aujourd’hui âgé de 78 ans, est maintenant d’une superficie de 1000 hectares. La porcherie compte 30 000 cochons, dont 1300 truies.

Martine Bourgeois à nouveau saluée

Le titre de femme dans le monde agricole a été décerné à Martine Bourgeois, de la Ferme St-Ours. Celle qui a été couronnée Agricultrice de l’année au Québec à l’occasion du Gala Saturne le 21 octobre a livré un discours inspirant à l’assistance.

« J’accepte le prix au nom de toutes ces femmes qui ont tracé le chemin avant nous. Je l’accepte au nom des hommes qui ont influencé mon choix de vie. […] Croyez en vos rêves, allez chercher l’information où elle est, continuez à vous former et développez votre réseau de contacts. Je suis maintenant à partager mes connaissances à la relève », a-t-elle mentionné, en faisant notamment référence à Marie-Pier Lefebvre, David Lefebvre et Jonathan Laperle, qui font partie de la septième génération de la Ferme St-Ours.

Les Brouillard récompensés à Saint-Aimé

Parmi les autre prix remis pendant la soirée, les Brouillard Saint-Aimé se sont démarqués. Ghislain Brouillard a remporté le prix de Jeune ambassadeur, la Ferme G. Brouillard et fils a gagné le titre d’entreprise agricole et la Ferme Bro-Grain d’Alain Brouillard a remporté le prix de Nouvelle entreprise.

Ghislain Brouillard, à 33 ans, a fait connaître ses produits d’argousier grâce à sa compagnie Argouseraie des collines pendant neuf semaines au Marché du Vieux-Saurel. Quant à la Ferme G. Brouillard et fils, qui est en place depuis quatre générations, elle s’est démarquée grâce à plusieurs prix pour ses génisses dans des concours. De son côté, Alain Brouillard a lancé sa propre entreprise récemment à Saint-Aimé en quittant le giron familial.

Jean-Pierre Salvas a tiré son épingle du jeu dans le prix de la Ferme ancestrale avec la Ferme Franjeamar à Saint-Robert. M. Salvas représente la sixième génération de la famille et il a su trouver un acolyte du nom de Guillaume Roy pour sa relève. Ce dernier, qui vient de Longueuil, n’a aucun lien familial avec les Salvas. « Toutes les générations ont cette même passion depuis toujours : nourrir la planète. Les technologies diffèrent, mais la passion est la même », a lancé Jean-Pierre Salvas à l’assistance.

Émyl Cournoyer, 82 ans, a remporté le prix de Mérite exceptionnel. De mécanicien sur des bateaux à grains jusqu’au rôle de mentor envers les plus jeunes, il a toujours aidé son prochain.

Le gala était animé par l’ex-animateur de la Semaine verte à Radio-Canada, Errol Duchaine.

Liste des prix et récipiendaires

  • Prix Excellence agricole : Léandre Charbonneau (Saint-Louis);
  • Femme dans le monde agricole : Martine Bourgeois (Saint-Ours);
  • Nouvelle entreprise : Ferme Bro-Grain (Saint-Aimé);
  • Mérite exceptionnel : Émyl Cournoyer (Sorel-Tracy);
  • Ferme ancestrale : Ferme Franjeamar (Saint-Robert);
  • Distinction : Ferme Dominic et Raymond Arel (Saint-David);
  • Agro-environnemental : Ferme Yamaska (Yamaska);
  • Innovation : Ferme Mario Joyal (Yamaska);
  • Entreprise agricole : Ferme G. Brouillard et fils (Saint-Aimé);
  • Intervenant économique : Association québécoise de Reining (Mascouche);
  • Jeune ambassadeur : Ghislain Brouillard (Saint-Aimé);
  • Production végétale : Ferme François Parent (Saint-Robert);
  • Bourses relève agricole : David Dussault (Mycocultures inc. à Saint-Ours) et Patrice Doré (Sainte-Victoire-de-Sorel) ont remporté 5000$ chacun;
  • Prix relève agricole, nouvel établissement : Mario Lacoursière (Saint-Robert), Patrice Doré (Sainte-Victoire-de-Sorel) et Catherine Bérubé (Sainte-Victoire-de-Sorel).
image