21 août 2015
Un financement à la hauteur des projets de Sorel-Tracy, souhaite le maire Serge Péloquin
Par: Julie Lambert
Serge Péloquin.

Serge Péloquin.

Les projets pour Sorel-Tracy sont nombreux : célébrations du 375e anniversaire de la municipalité et 150e du Canada ainsi que la remise à niveau de plusieurs bâtiments patrimoniaux. Le maire Serge Péloquin espère que l’aide gouvernementale sera à la hauteur des ambitions du conseil municipal.

Plusieurs organismes déposeront sous peu des projets concernant ces célébrations, souligne le maire. Il souhaite que le gouvernement fédéral réponde positivement aux demandes financières qui permettront d’animer la ville en 2017.

Le retour souhaité du bateau l’Iroquois est également un dossier sur lequel travaille actuellement la municipalité. On attend toujours l’approbation des différents ministères concernés.

« On aimerait avoir leur aide pour le rapatriement du bateau, mais aussi sa remise à niveau. On espère une réponse rapidement pour être en mesure de mettre en place les infrastructures pour l’accueillir. »

Une bonification des programmes d’infrastructures est également souhaitée pour améliorer les deux parcs industriels de la municipalité, ce qui faciliterait la venue de nouvelles entreprises, soutient-il.

Dans les deux dernières années, la sécurité sur le fleuve et sur la voie ferroviaire a aussi été une préoccupation pour M. Péloquin. Il aimerait que les municipalités puissent travailler avec la Garde côtière pour mettre en place un plan d’intervention spécifique pour le territoire.

« Il faut protéger nos berges, mais aussi la Biosphère du lac Saint-Pierre qui est un moteur économique important pour notre région. Un comité, composé de tous les maires de la Rive-Sud, planche sur ce dossier. Un plan d’intervention avec le service de sécurité incendie est en train d’être élaboré », explique l’élu.

M. Péloquin espère également pouvoir bénéficier du fonds municipal vert, dédié à l’environnement et l’écoénergie, afin de rénover les deux bâtiments de l’ancien consulat américain sur les rues Reine et Charlotte.

« Nous sommes déjà en discussion. Il faudra faire un suivi rigoureux du dossier. On voudrait aussi que Patrimoine Canada fasse ses devoirs concernant les bâtiments patrimoniaux comme la Maison des gouverneurs. On y a fait beaucoup de rénovations et c’est nous qui les avons payées », déplore-t-il.

De l’aide gouvernementale serait bienvenue dans le projet de remise à niveau de l’aéroport de Sorel-Tracy, située à Saint-Robert, souligne-t-il. Selon lui, il est de plus en plus utilisé et de nouveaux bâtiments s’y installent. Des rénovations seront bénéfiques pour l’améliorer.

Ce sera au candidat élu de transmettre ses demandes en haut lieu après les élections fédérales du 19 octobre, affirme M. Péloquin. « Il faudra qu’il se mette au travail avec nous. Il devra défendre nos positions et notre droit d’obtenir notre juste part », conclut-il.

image