9 novembre 2017
Un feu de cuisson cause 50 000$ de dommages sur la rue Phipps
Par: Jean-Philippe Morin

Un feu de cuisson a causé beaucoup de dommages dans un appartement d’un édifice à logements sur la rue Phipps, à l’intersection de la rue Provost, dans la nuit du 9 novembre.

Les pompiers de Sorel-Tracy ont été appelés vers 4h50. À leur arrivée, les occupants de l’appartement étaient absents. L’incendie qui a pris naissance sur la cuisinière s’était éteint de lui-même par manque d’oxygène.

Les dommages sont tout de même estimés à 50 000$, selon le directeur du Service incendie de Sorel-Tracy, Carl Woods.

« Avec la Sûreté du Québec (SQ), on a procédé à l’évacuation du reste du bâtiment. L’enquête a été transférée à la SQ puisque nous n’avions pas tous les éléments en main pour déterminer la cause exacte », commente M. Woods.

La porte-parole de la SQ, Ingrid Asselin, confirme que les enquêteurs étaient sur place, tôt le 9 novembre, afin de déterminer ce qui a provoqué l’incendie.

« L’incendie partait de la cuisinière, mais on recherchait toujours le ou la propriétaire des lieux ce matin. On considère que l’incendie est suspect, mais ça ne veut pas dire que c’est criminel encore. On continue de recueillir des éléments d’enquête », souligne-t-elle.

Incendie de cheminée

Les pompiers de Sorel-Tracy ont reçu un autre appel, cette fois le 8 novembre, vers 17h50, sur le chemin du Golf concernant un feu de cheminée.

Il y avait une accumulation importante de créosote à l’intérieur de la cheminée, si bien que les pompiers ont dû effectuer un ramonage d’urgence. Le tout a été contrôle vers 18h15 et une quinzaine de sapeurs ont participé à l’opération. La maison n’a pas subi de dommages.

« On rappelle l’importance de bien ramoner sa cheminée et d’utiliser du bon bois pour chauffer sa maison. On est en plein dans la période où les gens commencent à chauffer leur maison. Il faut être prudent », conclut le directeur du Service incendie, Carl Woods.

image