5 septembre 2017
Un événement important peu importe l’âge
Par: Julie Lambert
Philippe Clément | Photo: TC Media - Jean-Philippe Morin

Philippe Clément | Photo: TC Media - Jean-Philippe Morin

La rentrée scolaire n’est pas juste une affaire de jeunes. Le 28 août, plusieurs adultes se préparaient à vivre cette expérience à nouveau dont Philippe Clément, Louise Bissonnette-Blais et Hélène Braconnier, qui ont partagé leur retour sur les bancs d’école.

Philippe Clément
Âge
: 18 ans
Établissement scolaire
: Cégep de Sorel-Tracy
Études: Étudiant de 2e année en Sciences humaines profil administration
Déjà dans le bain du retour à l’école depuis quelques jours en raison de son implication comme président de l’association étudiante, Philippe Clément était très fébrile lors de son premier jour.
« C’est encore un événement très important pour moi. C’est aussi magique que lorsque j’étais jeune même si je suis au niveau collégial. Il y a plusieurs programmes qui organisent des activités et c’est animé », explique-t-il.
En deuxième année, il trouve cette étape moins déstabilisante que quand il est arrivé dans son nouvel environnement. Selon lui, cet instant est très attendu par tous les étudiants puisque c’est celui d’une nouvelle étape.
« L’atmosphère est léger et bon enfant. Les gens se retrouvent après deux ou trois mois de séparation. Ils sont motivés et enthousiastes d’entamer une nouvelle étape. Cette rentrée représente le dernier droit avant ton entrée sur le marché du travail ou la poursuite de ton parcours scolaire. C’est un lieu très névralgique. Ta rentrée à cet endroit, tu ne la vivras que deux ou trois fois. Cela change donc ton sentiment chaque année », exprime-t-il.

Louise Bissonnette-Blais
Âge: 29 ans
Établissement scolaire: Centre de formation professionnelle de Sorel-Tracy
Études: Étudiante en électromécanique
De retour sur les bancs d’école après plus de 10 ans, Louise Bissonnette-Blais ressentait un peu d’anxiété à son entrée cette année.
« J’ai travaillé dans l’alimentation et le bois. J’ai été à l’Orienthèque pour tenter de savoir ce que j’aimerais faire dans la vie et j’ai trouvé ce programme que j’aime beaucoup. J’étais contente de commencer, même si je sais que ce sera quand même dur pour moi », explique-t-elle.
Après avoir été sur le marché du travail pendant presqu’une dizaine d’années, elle croit encore être en processus pour s’adapter à son nouveau mode de vie.
« C’est ma deuxième session. J’ai eu beaucoup de difficultés lorsque j’ai recommencé. Je trouve ça plus dur qu’être au travail. Il faut réapprendre à se structurer et à s’organiser. Contrairement aux jeunes qui viennent de sortir de l’école, je dois me rappeler des notions apprises il y a plus longtemps », confie l’étudiante.
Elle est toutefois contente de son choix malgré les efforts que cela lui demande au quotidien. Mme Bissonnette-Blais envisage même de poursuivre, après ses 18 mois de cours, un autre programme, cette fois en électronique.

Hélène Braconnier

Âge: Dans la soixantaine
Établissement scolaire
: Université du troisième âge de Sorel-Tracy
Études: Étudiante de plusieurs matières par des conférences
Enseignante pendant 35 ans, Hélène Robidoux-Braconnier se réjouissait de cette nouvelle rentrée scolaire.
« À mesure que la date approche, je suis tout excitée. Pour nous, la rentrée est le 5 septembre. Je m’implique bénévolement dans cet établissement depuis longtemps. C’est une belle occupation de bénévolat tout en pouvant m’aider à continuer d’apprendre sur des sujets intéressants », souligne-t-elle.
L’étudiante était également contente puisqu’en plus d’un cours et des conférences, différentes activités sont prévues au cours de l’année pour célébrer les 20 ans de l’organisme dans la région.
Mme Braconnier n’a pas à vivre le stress vécu pendant les autres rentrées scolaires, ajoute-t-elle, puisqu’il n’y a pas d’examens ou d’évaluation pendant la session.
« C’est un lieu ouvert aux gens de 50 ans et plus, éveillés et curieux, dit-elle. Les cours sont pour tout le monde parce qu’ils touchent différents thèmes. À la dernière session, ils étaient tous en lien avec le 375e anniversaire de Sorel-Tracy. Cette année, on aura un cours de philosophie et des conférences vraiment intéressantes », mentionne la retraitée.

image