17 janvier 2019
Michel Boisvert de Transport Vilmik
Un entrepreneur dans l’âme comme président d’honneur du 34e Gala du mérite économique
Par: Jean-Philippe Morin

Michel Boisvert, de Transport Vilmik, est le président d'honneur du 34e Gala du mérite économique de Sorel-Tracy. Photo Jean-Philippe Morin | Les 2 Rives ©

Michel Boisvert, entouré de certains membres du comité organisateur : Josée Plamondon, Marie-Pier Beaudoin, Marcel Rainville et Serge Dauphinais. Photo Jean-Philippe Morin | Les 2 Rives ©

Après avoir remporté le prix Coup de cœur du 33e Gala du mérite économique l’an dernier, le président de Transport Vilmik, Michel Boisvert, flottait sur un nuage. C’est pourquoi, lorsqu’il a été invité à devenir le président d’honneur pour la 34e édition, qui aura lieu le 27 avril au Cégep de Sorel-Tracy, il n’a pas hésité à accepter l’invitation.

« Notre région possède des atouts pour se démarquer économiquement. Lorsqu’on voit le nombre de jeunes qui se lancent en affaires, c’est stimulant. C’est un honneur de me retrouver à côté de tous ces bâtisseurs lors de cette soirée », a souligné Michel Boisvert, en point de presse le 17 janvier.

Originaire de Sorel-Tracy, M. Boisvert a 43 ans et trois enfants, dont un impliqué dans l’entreprise. D’abord chauffeur de camion, il s’est retiré en 2001 pour fonder sa famille, mais l’appel de la route est revenu en 2008. C’est en 2011, avec son associé Richard Villeneuve, qu’il a fondé Transport Vilmik. À ce moment, il n’y avait que trois employés et deux camions. L’an dernier, il a racheté la part de son partenaire pour devenir l’unique propriétaire. Aujourd’hui, Transport Vilmik compte sur 79 employés et plus de 60 camions.

« En affaires, j’ai appris qu’il y a des sacrifices à faire. J’ai appris qu’il ne faut pas avoir peur de se tromper, d’apprendre de ses erreurs, de se relever et surtout, d’être bien entouré. Être entrepreneur demande de ne pas compter ses heures, mais ça apporte une valorisation pour créer des emplois et contribuer à la richesse régionale », a-t-il décrit dans son allocution.

« Le Gala permet à des femmes et des hommes d’affaires de s’encourager entre eux, de se dépasser mutuellement. Ensemble, saluons le dynamisme de notre région », a-t-il conclu.

Ouverture des inscriptions

Les entreprises sont invitées dès maintenant à s’inscrire pour le 34e Gala du mérite économique. L’an dernier, un nombre record de 46 entreprises avaient soumis leur candidature.

Comme nouveauté, les entrepreneurs désirant s’inscrire disposent maintenant de trois cahiers de candidatures; un cahier pour la catégorie Employeur de choix, un autre pour Tourisme, loisirs et culture – volet entreprise et volet événement ainsi qu’un dernier cahier pour les autres catégories du Gala (Micro-entreprise et travailleur autonome, relève et transfert entrepreneurial, commerce de détail et restauration, entreprise de service et production industrielle). Cette nouvelle procédure, explique-t-on, permettra aux entreprises de mettre en valeur leurs réalisations selon des questions mieux adaptées à leur catégorie respective.

Le public sera à nouveau sollicité à voter dans la catégorie Jeunes entrepreneurs 18 à 39 ans. Le vote du public comptera pour 70 % et celui du jury pour 30 %. Les entreprises qui auront soumis leur candidature dans une des catégories du Gala, dont le propriétaire est âgé entre 18 et 39 ans, seront automatiquement intégrées au vote.

La date limite pour s’inscrire est le jeudi 28 février 2019, à 16 h. Les documents sont disponibles au galameritesoreltracy.com.

image