2 août 2017
Un deuxième livre jeunesse de deux Sorelois sur les tablettes
Par: Julie Lambert
Les Sorelois Marie-Christine Lachance et Mike Pelland lanceront leur deuxième livre pour enfants le 29 août. | Photos: Gracieuseté

Les Sorelois Marie-Christine Lachance et Mike Pelland lanceront leur deuxième livre pour enfants le 29 août. | Photos: Gracieuseté

Les Sorelois Marie-Christine Lachance et Mike Pelland récidivent et lancent à nouveau un roman jeunesse Le lapin qui ne se brossait pas les dents à la fin août.

Leur premier roman Le coq qui avait perdu son cri, publié en novembre 2016, a connu un succès surprenant, avoue l’auteure Marie-Christine Lachance. Le concept de livre interactif a plu au public, mais aussi à un des plus grands distributeurs au Québec, Messageries ADP.
« Nous sommes chanceux, car nous avons eu une super couverture médiatique. Nous sommes une maison d’édition indépendante. Avec l’aide de ce distributeur, nous étions plus faciles à trouver. Nous avons été reçus à l’émission Salut, Bonjour! et nous avons connu un véritable buzz avant la période des Fêtes », se réjouit l’écrivaine.
La même recette

Mme Lachance, avec son conjoint et illustrateur des livres Mike Pelland, ont déjà en tête plusieurs idées d’histoires pour cette série de livres jeunesse. Le deuxième roman, qui sera lancé le 29 août, sera dans le même esprit que le premier, soit humoristique sans vouloir faire la morale, explique-t-elle.
« C’est la même recette gagnante. Notre but est de divertir les jeunes, mais aussi de créer un moment privilégié entre les parents et leurs enfants. C’est une expérience que tu partages », mentionne l’auteure.
Les illustrations de ce roman s’animent lorsqu’on passe un téléphone intelligent ou une tablette par-dessus les images avec une application mobile.
L’histoire mettra en vedette un lapin qui mange des carottes, mais pas de la même façon que les autres. Il aime les tremper dans les bonbons ou même la crème fouettée. Sa mère lui demande de se brosser les dents, mais il ne le fait pas. Il lui arrivera donc une mésaventure, décrit Mme Lachance.
Sans temps mort

Enceinte de 39 semaines, l’auteure et humoriste ne semble pas vouloir ralentir la cadence. Au printemps, elle a testé des textes d’humour à la soirée Bordel Comédie Club en plus de remonter sur scène du 17 au 21 juillet dans le cadre du spectacle Milfs, présenté au Zoofest.
Elle a offert des numéros à la saveur de son ancien groupe humoristique et musical Les Nanas Coustiques. Même si elle a eu beaucoup de plaisir, l’humoriste ne sait pas encore si elle poursuivra sur cette voie.
« Je n’étais pas remontée sur scène depuis la fin des Nanas Coustiques il y a trois ans. La scène me manquait. C’est la première fois que je faisais de l’humour en solo et j’ai eu beaucoup de fun, mais notre maison d’édition nous demande beaucoup de temps », confie-t-elle.
D’ici la fin août, sa compagnie les Éditions Alaska annoncera aussi la publication de trois autres œuvres, dont un autre livre jeunesse de Mme Lachance. « C’est beaucoup d’investissement, mais on croit vraiment en notre entreprise. »
Le livre est actuellement en prévente. Les gens peuvent le commander au www.editionsalaska.com ou attendre le 29 août alors qu’il sera disponible dans l’ensemble des librairies du Québec.

image