18 juillet 2016
Un deuxième livre fantastique pour Gabriel Laguë
Par: Sarah-Eve Charland
L’auteur Gabriel Laguë avait lancé son premier livre en grande pompe en juin 2015. | Photo:TC Média – Sarah-Eve Charland

L’auteur Gabriel Laguë avait lancé son premier livre en grande pompe en juin 2015. | Photo:TC Média – Sarah-Eve Charland

Le rêve de l’auteur Gabriel Laguë est loin d’être terminé. Le Contrecœurois a publié le deuxième tome de sa série de romans fantastiques, L’élue d’Elrador : L’invasion des orcs.

Passionné depuis toujours par les univers touchant le moyen-âge, le jeune homme atteint de dystrophie musculaire de Duchenne a publié son premier livre tiré tout droit de son imagination, en juin 2015. Il avait, à l’époque, fait imprimer une centaine d’exemplaires qui se sont vendus en moins de deux.

« Ça m’a motivé à terminer le deuxième livre. Il y a des personnes qui n’aiment pas le fantastique, comme mes grands-parents, qui ont apprécié ça. Je ne pensais pas que les personnes âgées aimeraient ce genre », s’étonne encore M. Laguë.

Sa maladie dégénérative affaiblit ses muscles progressivement. Malgré tout, il peut taper à l’ordinateur pour mettre sur papier toutes les idées qui lui passent par la tête.

Un univers tiré de l’imaginaire

Son premier tome se déroule dans le monde d’Elrador, finement ficelé par l’auteur, où se côtoient orcs, fées, dragons et elfes. Ce monde a été créé il y a des milliers d’années par les dieux, raconte M. Laguë.

Des années plus tard, un être maléfique a voulu conquérir le monde en éradiquant sa propre race et tous ceux qui ont tenté de le défier. Le deuxième tome, disponible depuis le début du mois de juin, se poursuit également dans cet univers.

Après qu’Angelica, le personnage principal dans le premier livre, ait repris le contrôle du château, la paix sur le continent sera de courte durée. Les héros devront affronter une armée d’orcs qui l’envahit à nouveau.

« L’histoire s’écrivait toute seule. J’avais déjà un squelette de l’histoire, mais c’est sûr que j’avais plein d’idées. Le livre a plus de 600 pages. C’est une brique », affirme-t-il.

L’histoire ne se terminera pas là. L’auteur est en train de peaufiner le troisième tome qu’il espère publier dans la prochaine année. Il en est même à l’écriture du quatrième tome. Au total, il espère faire une série de sept ou huit livres.

En parallèle, il développe également une autre série qui se déroule dans un univers rempli de loups-garous et de vampires. Le premier tome L’aube du lycan : le commencement est toujours en écriture.

Les personnes intéressées peuvent contacter l’auteur directement sur sa page Facebook L’élue d’Elrador ou sa page Internet www.leluedelrador.weebly.com.

image