29 avril 2020
Un début d’année en force pour les ventes immobilières
Par: Katy Desrosiers

Les courtiers estiment que la reprise du marché de l’immobilier devrait se faire de façon importante dans les prochains mois. Photothèque | Les 2 Rives ©

Pour le premier trimestre de 2020 (1er janvier au 31 mars), les ventes immobilières à Sorel-Tracy allaient bon train. Malgré le ralentissement actuel, des courtiers de la région sont confiants que le marché repartira en grande pompe dans les prochains mois.

Publicité
Activer le son

Pour l’agglomération de Sorel-Tracy, qui comprend Sorel-Tracy, Saint-Joseph-de-Sorel, Sainte-Anne-de-Sorel, Sainte-Victoire-de-Sorel et Saint-Ours, les ventes pour le secteur résidentiel de l’unifamiliale étaient de 131, une augmentation de 51 %. La région se situait dans le top-5 à ce niveau. Les inscriptions étaient de 263, une baisse de 21 % explicable par la rapidité à laquelle se vendaient les maisons.

Janie Dionne, de RE/MAX Signature, souligne qu’on a connu un début d’année record, du jamais-vu depuis 2008.

Patrick Charbonneau, de Via Capitale Platine, ajoute avoir eu beaucoup de clients cette année qui provenaient de l’extérieur et qui sont déménagés dans la région. « On vend à mesure qu’on inscrit. Ce n’est pas inquiétant pour le marché au contraire, ça crée une rareté et ça fait une augmentation du prix des maisons. Les vendeurs sont très heureux de ça », précise-t-il.

Une reprise forte

Les deux courtiers s’attendent à ce que la reprise se passe très bien dans les prochains mois. « Il va toujours y avoir des gens qui vont avoir besoin de se loger, qui vont avoir des projets, des familles qui vont s’agrandir. Les séparations aussi. On en a déjà », explique Mme Dionne.

« Les gens qui se demandaient s’ils aimaient leur maison, ils ont passé le dernier mois et demi confinés à trouver tous les défauts », ajoute M. Charbonneau, qui a, lui aussi, reçu des appels de couples séparés qui ne se cherchent plus une, mais deux maisons.

Le courtier a remarqué un nouvel engouement pour les investissements dans les logements locatifs. « Ça va apporter un élément positif dans la région. Ça revitalise le milieu », mentionne-t-il.

Au niveau commercial, il est un peu moins optimiste. Cependant, il croit que le marché résidentiel se portera bien.

image