7 juillet 2015
Un coup de fil aux ainés pour s’assurer qu’ils vont bien
Par: Louise Grégoire-Racicot

Tous les ainés vivant seuls en milieu rural bénéficieront dès janvier prochain du programme PAIR. Un service d’appel automatisé qui chaque matin, compose le numéro de téléphone d’un ainé inscrit pour s’assurer qu’il va bien.

Le programme existe depuis plusieurs années à Sorel-Tracy et Saint-Joseph par l’entremise du Service d’incendie.

Une fois inscrite, la personne entendra la sonnerie de son téléphone, à une heure convenue. Si elle ne répond pas, un autre appel sera logé. Après trois essais, un pompier se rendra au logement de la personne appelée pour vérifier ce qui s’y passe.

« Ce programme me tient d’autant à cœur que je sais que des personnes ont été sauvées grâce à lui. Je me rappelle d’une dame qui était tombée dans sa salle de bain, incapable de se relever seule. C’est finalement un pompier qui l’a aidée », rappelle le maire Olivar Gravel

Ce programme, dit-il, assure tant la quiétude des ainés que de leurs familles.

La seule différence pour les municipalités rurales, précise-t-il, c’est que ce sont des policiers de la Sûreté du Québec qui se rendront aux domiciles de personnes dont on n’a pas de nouvelles.

Le service est gratuit pour les usagers et la MRC n’aura qu’à défrayer le coût de la mise à niveau du logiciel utilisé à cette fin. Seul le remplacement d’une serrure qu’un policier aura dû forcer pour entrer dans un domicile où le locataire n’a pas répondu aux appels téléphoniques sera réclamé. Il devrait être accessible à la fin de l’année.

Voilà un service dont se réjouissent tant les représentants du programme Municipalité amie des aînés que par la Table de concertation Agir pour mieux vieillir.

image